Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs
Dossier : Fêtes de la Madeleine 2016

Toros, Feria de la Madeleine

-
Par , France Bleu Gascogne

Ouverture ce mercredi de la Feria de Mont- de- Marsan du point de vue taurin. 1ère corrida à 18h aux arènes du Plumaçon. Toros d’Alcurrucen pour El Juli, Alberto Lopez Simon et le péruvien Andrès Roca Rey.

au Campo de Feria
au Campo de Feria © Radio France

40000 Mont-de-Marsan, France

Ce mardi après-midi on a appris la confirmation de la participation à la Feria du torero landais Thomas Dufau. Sérieusement blessé le 9 juillet dernier à Eauze le gascon sera bien au cartel jeudi aux cotés de Manzanares et Ponce . Il a effectué les derniers tests dans la propriété de Marie- Sara Lambert, l'un des responsables de la plaza montoise.

Tous est clair,pas question de rester à la maison

Thomas Dufau, matador de toros.

Le cartel malin malin ! Deux gamins aux dents longues pour aiguillonner El Juli qui veut lui du Plumaçon refaire son jardin. Belle concurrence pour cette ouverture philharmonique. Julian Lopez "El Juli" a débuté à l’age 12 ans dans les arènes montoise –il en a 34 ans aujourd’hui - et il en a fait durant longtemps un temple à sa légitime gloire. Puis le madrilène est devenu chafouin, atrabilaire et le public montois s’est fâché lui reprochant sa coupable désinvolture et son mauvais caractère. Seulement voilà depuis le début de saison El Juli s’impose à nouveau à peu près partout hors Madrid. Et l’on attend grosse comparaison avec Alberto Lopez Simon, autre castillan, et Andrès Roca Rey tornade péruvienne. Lopez Simon aura un quart de siècle en novembre. Il coupe des oreilles partout où il passe depuis une saison extatique l’an dernier. Mais le mage venu des Andes c’est Roca Rey, fils de torero, le condor de Lima a tout juste vingt- ans et il est en train de tout casser. Son appétit est sans limite et son talent n'en connait pas pour l’heure. Double triomphateur il y a une grosse semaine à Pamplona, il s’est imposé entre autre à Madrid, Burgos, Arles, Valence. C’est un cartel explosif pour ce début de Feria. Arbitré par les toros d’Alcurrucen…merveilleux en 2015, notamment à Madrid, il y a un mois ils ont permis un triomphe important de Ponce et Castella à Zamora.

Guillaume François, président de la comission taurine montoise

Tous les jours « Callejon spécial Feria » sur France Bleu Gascogne 12h/ 12h30 en direct du patio des arènes. Retransmission en direct 18h.

Choix de la station

France Bleu