Culture – Loisirs

Toros à Parentis : deux Los Maños et puis c'est tout!

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne samedi 6 août 2016 à 23:37

La traditionnelle et incomparable feria de la Sent Bertomiu à Parentis-en-Born, la "feria du novillo" avec un "N" majuscule. Ce samedi ouverture peu glorieuse, une seule oreille coupée par Valencia au terme d‘une corrida qui aura laissé beaucoup de monde sur sa faim.

Le lot de Los Maños "successful" l’an dernier au même endroit n’a pas eu ce samedi le rendu espéré. Une course hétérogène en présentation laissant devenir les trois rames d’origine sur lesquelles l’éleveur aragonais travaille. Et qui posent plus de questions qu'elles n'apportent de réponses probantes et rassurantes. Deux toros hauts des pattes avant, ensellés,  donc peu représentatifs de la souche des Santa Coloma, par nature basse de caisse et plutôt ronde, un Raso de Portillo très armé sorti en remplacement d’un Maños claudiquant, deux derniers toros de belle classe mais pas mis en valeur.

Bref à la conclusion de cette ouverture parentissoise c’était plutôt soupe à la grimace que repas gargantuesque à la gasconne. Le "sobrero" de Raso de Portillo est certes allé quatre fois au cheval depuis le centre piste mais sans exprimer l’illustration durable de la réelle bravoure, de la race qui ne souffre aucune contestation. Reste donc ces deux ultimes cornus bien fagotés qui avaient expression de belle classe mais qui ont été torchonnés. Le Santa Coloma a de l’exigence qui induit une adaptation du torero à son comportement évolutif. Les toros mettaient la tête, humiliaient, buvaient du leurre. Et pourtant....

Christophe Andiné, co - président du club Taurin de Vic-Fezensac

Guillermo Valencia, qui coupe une oreille, la seule de la course,  et son compatriote colombien de Medellin, Juan de Castilla, ont présenté un toreo sans âme, juste joli et plastique par moments, trop poli pour faire illusion, sans engagement, presque sans envie. Un comble ! Quant à David Fernandez, qui ouvrait la session, le novillero de Murcia a de la technique. Point final.

Ce dimanche matin novillada à 11h des toros El Añadio , ce soir 18h corrida concours.

Partager sur :