Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Toulouse : et si le Minotaure revenait un jour dans les rues du centre-ville ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Il y a un an le Minotaure investissait les rues du centre-ville de Toulouse. Le spectacle qui avait duré 4 jours et qui était proposé par la "compagnie la Machine" avait réuni 900 000 personnes. Aujourd'hui, les Toulousains aimeraient bien revivre l'événement.

900 000 personnes étaient venues voir le minotaure l'année dernière
900 000 personnes étaient venues voir le minotaure l'année dernière © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

C'était il y un an, près de 900 000 personnes dans les rues de Toulouse face à deux monstres de fer et d'acier, Ariane l’araignée et Astérion le Minotaure, pour le spectacle de la "compagnie la Machine". Ce weekend, c'est la ville de Calais qui profite d'un tel événement. L'association de théâtre de rue propose un nouveau spectacle avec cette fois-ci un dragon de 25 mètres de long et de 75 tonnes. Et forcément, ça rappelle des des souvenirs chez les Toulousains. "Des gens de partout, des enfants des adultes, le Minotaure, c'était formidable", se souvient Christiane. "On aimerait que ce spectacle revienne, ajoute Christian. Ça apporterait un peu de nouveauté et d'imaginaire et ça ferait du bien pour tout le monde."

De nouveaux épisodes ? 

Les Toulousains ne sont pas les seuls à imaginer un retour du Minotaure, aujourd'hui installé à la Halle de la machine, dans les rues du centre-ville. François Delarozière est le directeur artistique de la "compagnie la machine", et il a même des idées de scénario en tête. "J'ai l'impression qu'une histoire d'amour est née entre Ariane, Astérion et les Toulousains, remarque-t-il. J'aimerais bien que l'histoire puisse s'écrire à plus long terme avec de nouveaux épisodes."

Il ne manque plus que l'accord de la municipalité. "Pour l'instant, il n'y a pas de demande ou de commande pour un nouveau spectacle dans le centre-ville, note François Delarozière. Il faudrait demander ça au maire, Jean-Luc Moudenc, ou son équipe."

Et même si la ville venait à accepter. Le projet ne serait pas pour tout de suite. Après Calais ce weekend, la "compagnie la machine" prépare déjà un nouvel événement à Ottawa au Canada et est en discussion avec deux villes françaises pour un nouveau spectacle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu