Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : le Théâtre de la Cité évacué par les artistes qui l'occupaient depuis le 11 mars

-
Par , , France Bleu Occitanie

Les occupants du Théâtre de la Cité à Toulouse font savoir qu'ils ont été évacués ce mercredi matin 12 mai par la police. La direction du théâtre affirme que les intermittents sont partis d'eux même , sans violence.

Le Théâtre de la Cité de Toulouse le 11 mars 2021.
Le Théâtre de la Cité de Toulouse le 11 mars 2021. © Radio France - Pascale Danyel

C'est la fin de deux mois d'occupation. Ce mercredi  12 mai vers 7 h du matin,  les intermittents du spectacle qui occupaient le Théâtre de la Cité ont été évacués "par les forces de police sur demande de la direction du théâtre" écrivent les artistes dans un communiqué. La direction du théâtre explique que les derniers occupants ont accepté de quitter les lieux , sous injonction d'un huissier.

Une évacuation dans le calme , selon la direction du TNT

"Dans un mail adressé à la direction fin de semaine dernière, les occupants ont pris la décision unilatérale et non négociable de ne plus respecter le règlement d’occupation (en passant à une jauge illimitée en nombre et à l’organisation de leur assemblée générale à l’intérieur du théâtre) " explique la direction du théâtre de la Cité.
"En concertation et en accord avec la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole – propriétaire du bâtiment, la Préfecture de la Haute-Garonne et la DRAC Occitanie – tutelle principale, nous avons dû demander à ce que l’occupation du bâtiment cesse à partir de ce jour. "

"Un huissier présent ce matin sur les lieux, a fait part aux occupant·e·s de cette décision. Les personnes présentes sont sorties dans le calme et les agents de police, restés à l’écart, n’ont pas été amenés à intervenir." ajoute la direction du TNT qui explique que des policiers sont restés simplement en surveillance à l'extérieur , "à aucun moment , la police n'est intervenue dans le théâtre."

Les intermittents toujours mobilisés

Les occupants du TNT  appellent à un rassemblement devant le théâtre à 15 heures ce mercredi après midi.

Ils dénoncent " l’hypocrisie, la lâcheté, la malhonnêteté de cette direction qui a tenté dans les premières semaines de l’occupation de récupérer cette occupation pour revendiquer l’ouverture des lieux culturels, pour finir par fomenter une évacuation  par les forces de l’ordre, sous contrôle d’huissier, sans préavis !"

" Maintenant que  lieux culturels vont pouvoir ouvrir à partir du 19 Mai, il est maintenant très clair que _la présence des occupants est devenue gênante_, il ne s’agit donc plus de les soutenir mais de les faire évacuer par la police." ajoutent les occupants du Théâtre de la Cité.

Les intermittents du spectacle, à l'image de l'occupation du théâtre Odéon à Paris demandaient en priorité la réouverture des lieux de spectacle. Ils annoncent qu'ils poursuivront leur "lutte à tout prix contre la réforme de l'assurance chômage, pour des droits sociaux pour toutes et tous".

Le 23 avril, plusieurs militants avaient envahi les locaux de France Bleu Occitanie pour dénoncer selon eux une sous-médiatisation de leur cause.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess