Culture – Loisirs

A Toulouse, le Musée de l'Affiche fait peau neuve

Par Rémi Vallez, France Bleu Toulouse vendredi 21 avril 2017 à 18:05

La nouvelle entrée du Matou se fait désormais directement depuis les allées Charles de Fitte, dans le quartier Saint-Cyprien.
La nouvelle entrée du Matou se fait désormais directement depuis les allées Charles de Fitte, dans le quartier Saint-Cyprien. © Radio France - Rémi Vallez

Après deux ans de fermeture pour rénovation, le Matou, musée de l'Affiche de Toulouse, situé dans le quartier Saint-Cyprien, rouvre ses portes ce vendredi 21 avril, avec une première exposition consacrée à l'affichiste Roger Broders.

C'est un lieu unique en son genre qui fait sa mue. Seul musée français spécialisé dans les affiches, le Musée de l'Affiche de Toulouse, situé dans le quartier Saint-Cyprien, rouvre ses portes au public après deux ans de fermeture pour travaux de mise en conformité. Le résultat ? Un espace totalement repensé, avec une salle d'exposition de 80m² lumineuse et aérée, auquel on accède désormais directement depuis les allées Charles-de-Fitte.

Quand le "Cat" devient le "Matou"...

Une rénovation qui s'accompagne également d'un changement de nom pour le musée, qui a troqué son ancienne appellation, "Centre de l'affiche de Toulouse" (Cat), pour... le "Matou" (Musée de l'Affiche de Toulouse, donc). Une nouvelle "griffe" qui peut prêter à sourire, mais derrière ce nouveau nom se cache un réel enjeu pour Sonia Gaja, la directrice du Matou. "On nous confondait souvent avec le centre d'affichages de la ville de Toulouse, nous n'étions pas forcément pas identifiés comme un vrai musée, où il peut y avoir des expositions. On trouvait cela un peu dommage de passer à côté de ce que nous proposions !"

Sonia Gaja, directrice du Musée de l'affiche de Toulouse, revient sur le changement de nom du musée, désormais "Matou"

Une trentaine d’œuvres de l'affichiste Roger Broders pour son inauguration

Car du contenu à offrir à ses visiteurs, le Matou en a à revendre, avec un fonds de plus de 200 000 œuvres dédiées à l'art graphique publicitaire, (cartes postales, étiquettes, illustrations), dont 20 000 affiches. Parmi elles, on en compte une trentaine de l'affichiste Roger Broders à qui est dédiée la toute première exposition du nouveau Matou. Un artiste connu pour avoir produit, dans les années 1930, les célèbres affiches de la Compagnie des chemins de fer PLM (de Paris à Lyon et à la Méditerranée). Une exposition à découvrir jusqu'au 27 août.

Les célèbres affiches de Roger Broders à l'honneur pour la toute première exposition du Matou. - Radio France
Les célèbres affiches de Roger Broders à l'honneur pour la toute première exposition du Matou. © Radio France - Rémi Vallez