Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un lieu de mémoire pour la prison Saint-Michel de Toulouse ouvre ses portes le 29 octobre

-
Par , France Bleu Occitanie

L'entrée de la prison Saint-Michel, à Toulouse, va ouvrir ses portes au grand public à partir de ce 29 octobre. Un lieu de mémoire, dédié à l'ancienne maison d'arrêt, est inauguré. On y découvrira l'histoire de ce lieu si particulier, et celles aussi de certains de ceux qui y sont passé.

Le castelet de la prison Saint-Michel devient un lieu de mémoire
Le castelet de la prison Saint-Michel devient un lieu de mémoire © Radio France - Manon Klein

Vous allez bientôt pouvoir passer de l'autre coté cet étrange mur de château fort à Toulouse : celui du castelet de l'ancienne prison Saint Michel. Impossible de le rater quand on passe dans le quartier. La prison est fermée depuis 2009, et des projets ont été imaginés depuis pour donner une deuxième vie à ce lieu. Le castelet, sorte d'entrée des lieux, accueille désormais un lieu de mémoire, où l'on pourra découvrir l'histoire de cette prison si particulière. 

Une histoire riche, et un combat pour la sauvegarder

La prison Saint-Michel a ouvert ses portes en 1872. Ses détenus ont été transférés à la maison d'arrêt de Seysses en 2003, mais les lieux sont restés occupés par des prisonniers en semi-liberté jusqu'en 2009. Depuis, il y a eu plusieurs idées de projets, pour donner une seconde vie à ces lieux. 

En 2013, la ville de Toulouse a récupéré la gestion du castelet, l'entrée de la prison, protégée au titre des monuments historiques. Les habitants du quartier Saint-Michel se sont alors mobilisés, aux côtés de la mairie, pour faire de ce lieu un lieu de mémoire. En 2014, le comité de quartier, présidé aujourd'hui par Guillaume Drijard, a lancé une grande opération de collectes d'images liées à la prison, puis une collecte d'objets, de documents, et de témoignages. Une partie de ces éléments, récoltés auprès de fonds et de particuliers, sera exposée dans ce nouveau musée toulousain.

La prison Saint-Michel est construite en forme d'étoile
La prison Saint-Michel est construite en forme d'étoile © Radio France - Manon Klein

Des destins particuliers

À travers les éléments récoltés, on découvre des destins particuliers, de personnels comme de détenus de la prison Saint-Michel. À l'instar de l'histoire de Bernard Villeneuve, habitant du quartier Saint-Michel depuis sa naissance, et incarcéré à la maison d'arrêt pendant un an. Ce musicien de rock et de blues est autorisé à faire entrer sa guitare dans la maison d'arrêt. En échange, il doit également jouer pendant la messe donnée par l’aumônier de la prison tous les dimanches. "J'ai fait un peu de Led Zeppelin, un peu de Bob Dylan (...) dès que c'était un peu trop rugueux il [l’aumônier] me jetait un œil... je passais sur un truc un peu plus folk, un peu plus tranquille. "

Le témoignage de Bernard Villeneuve, ancien détenu de la prison

Bernard Villeneuve, le rockeur qui a animé musicalement les messes de la prison pendant un an
Bernard Villeneuve, le rockeur qui a animé musicalement les messes de la prison pendant un an © Radio France - Manon Klein

Pour découvrir l'histoire de la prison, un espace d'exposition sera ouvert gratuitement au grand public du mercredi au dimanche, de 11h à 18h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess