Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Toulouse : une campagne de financement participatif pour la Maison Nougaro

-
Par , France Bleu Occitanie

Cela fait un moment qu'on en parle à Toulouse : un lieu de mémoire pour Claude Nougaro. Depuis neuf ans le projet est sur les rails. Pour pouvoir ouvrir les lieux avant l'été, la fille de l'artiste lance une campagne de financement participatif.

La péniche Sanctanox, au port de l'embouchure, doit accueillir la Maison Nougaro en mai prochain
La péniche Sanctanox, au port de l'embouchure, doit accueillir la Maison Nougaro en mai prochain © Radio France - Stéphane Garcia

Toulouse, France

La Maison Nougaro va-t-elle (enfin) voir le jour ? Enfin, car c'est un projet vieux de neuf ans, au port de l'embouchure à Toulouse. Un lieu dédié à Claude Nougaro et à ses influences artistiques, dans la péniche Sanctanox au bord du Canal du Midi et de la Garonne . Les travaux ont commencé en octobre dernier grâce à des financements privés et depuis plus rien, faute de financements. . Depuis une semaine et demi, l'association Maison Nougaro, a donc décidé de passer à l'action avec une campagne de financement participatif. L'objectif : récolter 40.000 euros jusqu'au 13 avril.

Visite dans la future péniche

Devant la péniche, sur le quai, une terrasse est prévue pour les beaux jours. Sièges, tables, de quoi profiter sous les platanes du port de l'embouchure. Une fois la passerelle prise, l'entrée de 20 m² qui servira d'accueil. Un lieu de consultation avec une partie de l’exposition et un espace boutique. Le centre du projet c'est la cale. Plus de 60 m² qui accueilleront une brasserie (la "Barbarbare") et des expositions temporaires. Au fond, une scène "parce qu'un lieu sans scène pour mon père, c'était impensable. On proposera des concerts, des projections, des conférences et on pourra répéter de spectacles également", explique Cécile Nougaro.

Dans plus de 60 m², la cale accueillera un bar, des expositions temporaires, des chaises, des tables et une scène. - Radio France
Dans plus de 60 m², la cale accueillera un bar, des expositions temporaires, des chaises, des tables et une scène. © Radio France - Stéphane Garcia

L'idée c'est d'accueillir un public large, jeunes comme moins jeunes. "Que tout le public puisse échanger, découvrir et partager l'univers de mon père et sa carrière". Mais la présidente de l'association Maison Nougaro prévient, "on n'entendra pas que du Nougaro. Mais des choses qui lui ressemblent aussi, des choses qui l'ont inspiré, marqué etc".

Cécile Nougaro : "La première étape des travaux consiste à sécuriser les lieux pour pouvoir accueillir du public, la deuxième concerne l'aménagement de la cale, la scène, le bar et la troisième ce sera pour l'extérieur..."

"Neuf ans après avoir lancé le projet, il n'y avait rien de concret"

Actuellement, les travaux sont à l'arrêt sur la péniche. "On n'a plus l'argent, explique Cécile Nougaro. En mars dernier, j'ai même pensé à vendre. Je paie 35.000 euros par an rien que pour la maintenance, les taxes, le crédit immobilier. C'est maintenant ou jamais" explique fille de l'artiste Cécile. "On était en attente de concret de la part des collectivités sauf que neuf ans après, rien n'est arrivé", c'est pour cela qu'elle a lancé cette campagne de crowdfunding.

Les premiers travaux, financés par des fonds privés, ont débuté en octobre dernier mais aujourd'hui ils sont à l'arrêt dans la cale de 60 m² - Radio France
Les premiers travaux, financés par des fonds privés, ont débuté en octobre dernier mais aujourd'hui ils sont à l'arrêt dans la cale de 60 m² © Radio France - Stéphane Garcia

Un moyen aussi, d'intégrer des personnes dans le projet. "Concerner les donateurs, pour qu'ils s'approprient les lieux et qu'ils aient envie de le découvrir, d'y passer du temps lorsqu'il sera ouvert, et pourquoi pas de faire des rencontres, d'échanger". Ouverture prévue début mai sur la péniche Sanctanox.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu