Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : Hachette sort le nouveau guide "Un grand week-end à Dijon et ses environs"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dijon c'est la moutarde et le vin, mais pas que ! Le 19 juin, un nouveau petit guide de poche sortait dans toute la France : "Un Grand week-end à Dijon et ses environs" édité chez Hachette, il pourrait faire venir plus de "City Breakers" chez nous, en particulier des lyonnais et parisiens.

Ce guide de 150 pages est un condensé d'adresses de visites, bars, restos et musées
Ce guide de 150 pages est un condensé d'adresses de visites, bars, restos et musées © Radio France - Sophie Allemand

Dijon vaut bien un guide ... et un long week-end !  Le nouveau guide Hachette Un grand week-end à Dijon et ses environs sortait ce mercredi 19 juin dans toute la France, en partenariat avec l'office du tourisme de Dijon. Ce petit guide de 150 pages a été tiré en 15 000 exemplaires : c'est un condensé d'adresses de visites, bars, restos et musées. 

Il est vise surtout nos amis lyonnais ou parisiens qui aiment prendre le train, pour se retrouver 1h30 plus tard dans notre belle capitale des Ducs de Bourgogne

Dijon et ses environs valent plus que 36 heures

La durée moyenne d'un séjour touristique à Dijon en 2018 était d'une journée et demie, l'idée est de faire rester les visiteurs quelques nuits supplémentaires : deux, trois, quatre jours et plus si affinités ! Ce qui attire le plus est bien le patrimoine (visite de la ville), s'en suivent les visites de musées et sites, puis en troisième place les visites de caves et la gastronomie. 

"Patrimoine culturel, gastronomie et vin" - Jérôme Denoix

Cette collection de guides Hachette "Un Grand week-end à..." existe depuis 22 ans et Dijon apparaît enfin ! Jérôme Denoix est directeur du développement et des partenariats chez Hachette, il sait quelles richesses mettre en avant pour faire venir d'autres citadins à Dijon : "une ville qui rassemble ce que l'on a de mieux en France : patrimoine culturel, gastronomie et vin".

Le guide rassemble aussi 10 expériences insolites, comme la visite d'un élevage d'escargots... Car les visiteurs pourront prendre leur voiture, le train ou le vélo pour pousser plus loin jusqu'à Beaune ou aux Climats de Bourgogne. En Bourgogne-France-Comté, il y a environ huit sites classés au patrimoine de l'unesco : c'est la région de France où il y en a de plus !

Attirer un type particulier de touristes : les "City Breakers"

A Dijon en 2018, 1 322 361 nuitées ont été enregistrées, les voyages d'affaire y sont pour beaucoup, mais ce n'est pas tout. "Il y a les personnes qui viennent en week-end, généralement des français ou des belges CSP + qui visitent les villes : c'est ce que l'on appelle les City Breakers," explique Geneviève Fontaine, directrice de l'Office de Tourisme de Dijon Métropole. Les français représentent 62 % des touristes à Dijon.

"Une CSP + qui va consommer" - Geneviève Fontaine

Ce type de tourisme a une grosse retombée économique pour nos restaurateurs et hôteliers, Geneviève Fontaine veut en attirer encore plus à Dijon : "c'est vrai que c'est intéressant car on est sur une CSP + qui va consommer, aller dans des étoiles 3, 4, 5 étoiles.

Les "city breakers", Geneviève Fontaine directrice de l'Office de Tourisme de Dijon

"On a aussi le tourisme de groupe à côté, par exemple, notre clientèle première ce sont les chinois," poursuit la directrice. 38 % des touristes sont donc des étrangers : "on est sur deux types de clientèles différentes, le but c'est d'asseoir cette notoriété par ce guide pour attirer toute sorte de personnes.

Jérôme Denoix, Sladana Zivkovic et Geneviève Fontaine
Jérôme Denoix, Sladana Zivkovic et Geneviève Fontaine © Radio France - Sophie Allemand

Il existe aussi une version numérique de ce guide : une application "Guide Week-end" avec toutes les pages, des vidéos et des cartes interactives pour se situer rapidement en géolocalisation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess