Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

France Bleu Nord sert de décor à un film indien

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Ce vendredi 7 juin, les locaux de notre radio ont accueilli le tournage d'un film indien au titre tenu secret. Ce type de partenariat est de plus en plus fréquent, les collectivités locales entendant bien transformer l'essai en attirant de nombreux touristes sur les traces de leurs idoles.

L'équipe de tournage indienne dans les locaux de France Bleu Nord
L'équipe de tournage indienne dans les locaux de France Bleu Nord © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Les locaux de notre station ont accueilli ce vendredi 7 juin le tournage d'un film de Tollywood, l'industrie du cinéma populaire du sud de l'Inde, réalisé en langue télougou.

France Bleu Nord transformée en plateau de tournage

Techniciens, acteurs Indiens et Français, en tout une cinquantaine de personnes étaient sous la direction d'un réalisateur très énergique pour tourner plusieurs scènes du prochain film de la star indienne Vijay Deverakonda.

Vijay Deverakonda, la star du cinéma indien, en plein tournage de son nouveau film dans les locaux de France Bleu Nord, le vendredi 7 juin. - Radio France
Vijay Deverakonda, la star du cinéma indien, en plein tournage de son nouveau film dans les locaux de France Bleu Nord, le vendredi 7 juin. © Radio France - Louis Fiatte

Alain Delon indien

Si ce nom nous est inconnu en Europe, ce n'est pas le cas dans son pays d' 1,3 milliard d'habitants: plus de 3 millions et demi de personnes suivent par exemple le compte instagram de cet acteur de 30 ans déjà plusieurs fois récompensé en Inde. L'acteur, présenté par la production comme le Alain Delon indien, qui découvre la France pour la première fois et la météo pluvieuse dans le Nord ce vendredi après-midi :

J'aime bien ce temps frais parce que chez nous en Inde il fait très chaud. Et j'adore la cuisine locale, les bières

Dans ce film, dont le titre lui-même reste secret, il interprète un DJ travaillant dans une station de radio française. Difficile d'en savoir plus: l'équipe de production, accompagnée de facilitateurs français, garde secrète toute autre information.

D'autres scènes du film seront tournées dans la métropole d'ici la fin de la semaine prochaine.

Des tournages de plus en plus sollicités par les collectivités locales

Crédits impôts, accompagnements de tournages: de nombreuses collectivités territoriales n'hésitent pas à faire les yeux doux aux sociétés de production indiennes, bien conscientes de la vitrine que constituent leurs films. Les fans des stars de Bollywood sont en effet très curieuses de découvrir les lieux de tournage des films de leurs idoles.

Le tourisme dans les Hauts-de-France pourrait donc bénéficier de cette présence. L'année dernière les Indiens ont passé moins de 6700 nuits dans la région. La marge de progression est encore très importante pour une population qui voyage de plus en plus: l'Organisation mondiale du tourisme estime qu'il y aura en 2020 environ 30 millions de touristes indiens, et ce ne sont pas les moins dépensiers.

Le président Emmanuel Macron, avait lui-même émis le souhait, à l'occasion d'une visite en Inde l'année dernière, de voir plus de tournages de films de Bollywood, l'industrie de référence basée à Bombay, se dérouler en France: "cela donnera à la fois des opportunités économiques (...) mais aussi permettra de défendre deux grands cinémas non anglo-saxons".