Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : des enfants du Secours Populaire comme des poissons dans l'eau à la piscine du Lac

-
Par , France Bleu Touraine

Le Secours Populaire permet à 20 enfants d'apprendre à nager pendant ces vacances de la Toussaint. Ils sont comme des poissons dans l'eau au Centre aquatique du Lac, à Tours.

Des enfants issus de familles défavorisées apprennent à nager, sous le regard attentif du maître-nageur.
Des enfants issus de familles défavorisées apprennent à nager, sous le regard attentif du maître-nageur. © Radio France - Chloé Martin

20 enfants du Sanitas se sont jetés à l'eau pour ces vacances de la Toussaint. Issus de familles défavorisées et aidées par le Secours Populaire, ils apprennent à nager et à se débrouiller dans l'eau, au Centre aquatique du Lac, à Tours, dans le cadre de l'opération "Comme un poisson dans l'eau".

"Ces enfants ne savent pas nager. Ils apprennent à ne pas avoir peur de l'eau", indique Nadège Henriot, bénévole au Secours Populaire. Pour cette première semaine de vacances, elle accompagne dix enfants de 6 à 8 ans. Dix autres apprentis-nageurs de 9 à 12 ans ont pris le relais pour la deuxième semaine de la Toussaint. "Les enfants sont enchantés. Ils attendent le lendemain avec impatience pour venir à la piscine".

Prendre confiance dans l'eau

En cinq séances, les enfants ont acquis les bases pour se débrouiller dans l'eau. "On a appris à faire la boule sous l'eau, à souffler avec le nez et la bouche en même temps", lance Iliana. "Pour faire la fusée, on doit mettre les mains en avant et avancer avec les jambes", ajoute Mariam. A la fin de la semaine, les apprentis-nageurs sont capables d'être dans la piscine sans frite en mousse. 

A la piscine du Lac, Anastasia et ses petits camarades se jettent à l'eau.
A la piscine du Lac, Anastasia et ses petits camarades se jettent à l'eau. © Radio France - Chloé Martin

Le but, ce n'est pas qu'ils deviennent des champions de natation mais qu'ils puissent prendre confiance. "Si je tombe dans l'eau, qu'est-ce que je peux faire ? On peut faire l'étoile de mer, le ballon ou flotter avant de trouver une solution pour regagner le bord", explique Guéwen, maître-nageur.

Cet apprentissage est d'autant plus important pour éviter les noyades. Fin juillet, trois enfants de moins de 6 ans sont morts noyés accidentellement en Indre-et-Loire. 

Les enfants du Secours Populaire comme des poissons dans l'eau au Centre aquatique du Lac, à Tours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess