Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Tours : encore un an de fouilles sur le site des casernes Beaumont et Chauveau

mercredi 4 juillet 2018 à 16:01 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

C'est un contre-temps pour le chantier de réaménagement des casernes Beaumont et Chauveau à Tours où doivent sortir 600 logements d'ici 4 ans. Des fouilles supplémentaires vont être menées pendant presque un an suite à la découverte de l'ancienne abbaye royale de Beaumont.

Le futur projet de réaménagement des casernes Beaumont et Chauveau
Le futur projet de réaménagement des casernes Beaumont et Chauveau - SET

Tours, France

En juin 2017, un diagnostic archéologique sur le site des anciennes casernes Beaumont et Chauveau de Tours avait permis de confirmé la présence de vestiges de l'ancienne abbaye royale de Beaumont (fondée en 1002) ainsi que de nombreuses sépultures datant du VIIème et VIIIème siècles. Près de 600 logements vont se construire sur ce site de 8 hectares, en plein cœur de Tours. Des commerces, des entreprises vont aussi s'installer, et un grand parc d'un hectare va également traverser ce nouveau quartier qui sortira de terre d'ici 5 ans. Au regard de ces découvertes, l'Etat impose près d'1 an de fouilles supplémentaires sur 6,8 hectares, la partie occupée par l'Université n'étant pas concernée.

Ces fouilles (menées par le Service Régional d'Archéologie) débuteront une fois que les démolitions auront été effectuées, et la date n'est pas encore actée. Il y aura ensuite une phase de déblaiement et de décapage du secteur (on ôte la terre végétale).