Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : la Cité de la gastronomie va investir les Halles

-
Par , France Bleu Touraine

La ville de Tours veut relancer la Cité de la gastronomie, quasi au point mort depuis l'obtention de ce label en 2013. Pour cela, elle souhaite investir les étages inoccupés des Halles.

Dans les Halles de Tours, 1900 mètres carrés d'espaces inoccupés pourront servir à la CIté de la gastronomie (espaces colorisés sur la photo)
Dans les Halles de Tours, 1900 mètres carrés d'espaces inoccupés pourront servir à la CIté de la gastronomie (espaces colorisés sur la photo) - Mairie de Tours

La Cité de la gastronomie est-elle en train, enfin, de prendre forme ? France Bleu Touraine vous en parle régulièrement depuis que Tours a décroché ce label en 2013. A chaque fois, c’est pour vous dire qu’elle n’est toujours qu’une coquille vide. La nouvelle municipalité veut donc que les choses changent. 

Les Halles, deuxième lieu de la Cité de la gastronomie

Et pour cela, elle compte sur l’arrivée d’un acteur de poids, les Halles de Tours. Celles-ci pourraient devenir demain le deuxième lieu emblématique de cette Cité de la gastronomie, en plus de la Villa Rabelais du boulevard Béranger

La nouvelle municipalité s’est rendue compte du potentiel, 1.900 m² situés dans les étages du bâtiment, déjà rénovés, et qui ne demandent plus qu’à être aménagés. Pour y mettre quoi ? C’est toute la question, qu’il va falloir définir d’ici la fin de l’année avec les commerçants situés au rez-de-chaussée. 

1.900 m² disponibles quasi immédiatement

Le maire a en tout cas son idée. Il pourrait s’agir d’y installer un restaurant d’application, une école du goût, également des espaces de dégustation. Dans ce dernier cas d’ailleurs, ça pourrait aller très vite et voir le jour dès l’an prochain. Rien de très concret pour l’instant. Mais une volonté très affichée d’en faire une vitrine dans les années qui viennent. 

Un espace inoccupé situé dans les étages supérieurs des Halles de Tours
Un espace inoccupé situé dans les étages supérieurs des Halles de Tours - V.Liorit - Ville de Tours

De son côté, la Villa Rabelais va rouvrir au public pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire. Ce sera le 9 juin. Avec une nouveauté. Une bibliothèque forte de 450 ouvrages dédiés à la gastronomie.

Quant à l’école du chef étoilé Thierry Marx, il est toujours question qu’elle s’implante au Sanitas dans le cadre du programme de rénovation urbaine de ce quartier, mais pas avant deux ou trois ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess