Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : le casse-tête des bars pour la diffusion de l'Euro de football

-
Par , France Bleu Touraine

Comment suivre l'Euro de football, qui débute ce vendredi 11 juin, dans les bars ? Avec la peur de s'attirer des ennuis en mettant une télé en terrasse, la jauge en salle et le couvre-feu en vigueur à 23h, les professionnels tourangeaux vont faire le minimum cette année.

Des supporters des Bleus, place Plumereau, lors du Mondial 2018.
Des supporters des Bleus, place Plumereau, lors du Mondial 2018. © Radio France - Olivia Cohen

C'est parti pour un mois de compétition. Reporté d'un an avec le Covid-19, l'Euro de football débute ce vendredi 11 juin. Les Turcs et les Italiens ouvrent le bal à 21h avant les grands débuts des Bleus, le 15 juin, contre l'Allemagne. Comme à chaque grand événement, les bars tourangeaux très branchés sur le sport, vont retransmettre les matchs. Mais avec le contexte sanitaire et les contraintes imposées par le gouvernement, on sera loin de l'ambiance de la Coupe du Monde 2018.

Dans le Vieux-Tours, près de la place Plumereau, le Mc'Cools est l'un des spots préférés des fans de foot. Cette année, le bar fait simple. "On aura nos deux télévisions à l'intérieur et un rétroprojecteur pour diffuser les matchs, explique Lucile, une serveuse. On ne met pas de télévision en terrasse, car le risque, c'est que les gens s'amassent derrière les chaises pour regarder et là il n'y a plus de distanciation sociale, on ne sera pas à six maximum par table." Et si la police passe, elle peut avoir des ennuis.

Un système de réservation

En théorie, rien n'interdit les bars de Tours, et plus globalement d'Indre-et-Loire, de mettre un ou deux écrans à l'extérieur. Le gouvernement n'a donné aucune contre-indication, et à la différence de villes comme Rennes, la préfecture n'a pas pris d'arrêté pour l'interdire. Mais les bars tourangeaux jouent la prudence. Seules les six télévisions en salle seront allumées chez Lucas, le gérant de l'Irish Company. "Avec la jauge à respecter de 50%, on pourra avoir 35 clients à l'intérieur. Premiers arrivés, premiers servis. Le mieux, c'est de réserver une table. J'en ai déjà qui ont appelé pour le match de la France."

Du côté du Delirium Café, rue du Commerce, la réservation est obligatoire. "On mettra aussi un système de consommation obligatoire, du style une planche et une pinte a minima, assure Arthur, le patron. Car ça évite que des gens se posent uniquement pour regarder sans consommer beaucoup voire pas du tout pendant deux heures de match. Comme on était fermé pendant sept mois, il faut se refaire la cerise."

Avec le couvre-feu, peut-être qu'ils ne verront pas les arrêts de jeu ! 

Et pour les matchs à 21h qui se terminent vers 23h, on fait comment avec le couvre-feu ? "On a sûrement demander aux clients de partir un peu avant, car à 23h la terrasse et la salle doivent être vides, explique Arthur. Le temps que les gens rentrent, je pense qu'on leur demandera de partir 10-15 minutes avant la fermeture. Avec le couvre-feu, peut-être qu'ils ne verront pas les arrêts de jeu ! Mais peut-être seulement pour les phases de poule."

Eh bien, bon courage pour le faire comprendre aux supporters. Pour s'éviter des ennuis, Le Pale, rue Colbert, institution bien connue des fans de foot, prend une décision radicale. Il y aura un vigile tous les soirs de match des Bleus pour évacuer tout le monde à temps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess