Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Tours : le centre de création contemporaine offre aux visiteurs les cactus d'une de ses expositions

vendredi 11 janvier 2019 à 19:54 Par Manon Derdevet, France Bleu Touraine

Depuis la fin de l'exposition "cactus painting", les visiteurs du Centre de Création Contemporaine Olivier Debré peuvent partir avec une des 14.000 plantes qui faisait partie de l'exposition.

Tous les visiteurs du CCC OD peuvent venir chercher un cactus et le ramener chez eux.
Tous les visiteurs du CCC OD peuvent venir chercher un cactus et le ramener chez eux. © Radio France - Manon Derdevet

Tours, France

Il n'est pas commun de repartir d'une exposition avec un morceau d'oeuvre d'art. C'est pourtant ce que propose le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré aux Tourangeaux depuis jeudi 10 septembre.  Sans débourser un centime, les visiteurs peuvent emporter chez eux, un des 14 625 cactus qui composait la gigantesque exposition "cactus painting" installée dans la nef du centre. 

L'exposition de l'artiste égyptienne Ghada Amer s'est terminée le 6 janvier et plutôt que de jeter les plantes, le musée a eu l'idée de cette initiative culturelle pour poursuivre la vie de l'exposition. 

La librairie du centre a été transformée en petit jardin d'hiver. Sur les étagères, les cactus et les plantes grasses ont pris la place des livres. Une métamorphose qui surprend beaucoup de visiteurs. "Je trouve que la culture doit être accessible à tous et je trouve bien qu'on redistribue des œuvres comme celles-ci" explique Nordine, une plante grasse à la main, qui est venu avec son collègue en sortant du travail. 

"On va ramener un petit bout d'art chez nous" Nourdine, un visiteur

Déjà plusieurs centaines de visiteurs sont venus prendre leur cactus. Tous n'ont pas vu l'exposition alors l'équipe du musée se charge d'expliquer le fonctionnement de ce magasin éphémère. "Chaque personne peut rentrer pour choisir sa plante préférée. L'idée est que les visiteurs puissent repartir avec un petit morceau de l'oeuvre. C'est également une bonne manière de promouvoir ce que l'on fait ici", conclut Manon, une des employées du musée. 

Une idée qui permet de donner une deuxième vie à ces plantes et qui donnera peut-être à certains le goût de l'art contemporain. Vous pouvez venir chercher votre cactus jusqu'à dimanche 13 janvier. La salle est ouverte de 11h à 18h.