Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : "Les Nuits Renaissance" reviennent illuminer le musée des beaux-arts, chaque soir, jusqu'en septembre

-
Par , France Bleu Touraine

Le son et lumière "Les Nuits Renaissance" recommence, ce soir, à Tours. Jusqu'au 5 septembre, ce spectacle gratuit est projeté tous les soirs sur la façade du musée des Beaux-Arts. Attention : il est obligatoire de réserver sa place sur internet.

L'affluence est limitée à 250 spectateurs les premiers soirs, mais la municipalité espère avoir le droit de doubler cette jauge assez rapidement.
L'affluence est limitée à 250 spectateurs les premiers soirs, mais la municipalité espère avoir le droit de doubler cette jauge assez rapidement. - ©Ville de Tours

La représentation d'une durée de 20 minutes, commence à 22H45, jusqu'à fin juillet, 22H15 à partir du premier aout et comme l'an dernier, il faut réserver sa place sur internet dans les huit jours qui précède le spectacle auquel on veut assister. Cette réservation est faisable jusqu'à 30 minutes avant le début de la représentation.

Trois scènes sur 13 sont différentes de l'été dernier, comme l'explique Christophe Dupin, le maire-adjoint chargé de la culture et de l'éducation populaire, à Tours : "Il y a à peu près 25% de la projection qui a été renouvelée, c'est-à-dire la séquence d'ouverture, la séquence de fin et une séquence au milieu consacrée à l'humanisme. Pour deux de ces séquences, on a demandé au concepteur du spectacle de prendre des musiciens tourangeaux qui font de la musique actuelle, de la musique électronique".

L'affluence est limitée à 250 personnes les premiers soirs, mais la mairie espère obtenir rapidement de la préfecture l'autorisation d'accueillir 500 spectateurs dans le jardin du musée des beaux-arts. Un espace qui pouvait recevoir plus de 1200 personnes avant l'épidémie de Covid.  Jusqu'à nouvel ordre, le port du masque est obligatoire pour les spectateurs des Nuits Renaissance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess