Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Toutes les générations sont à Yaouank pour le plus grand fest-noz de Bretagne

samedi 18 novembre 2017 à 22:40 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

Le festival Yaouank s'achève ce samedi soir avec le plus grand fest-noz de Bretagne. Des danseurs de tous âges se sont pris le petit doigt pour danser jusqu'au petit matin.

La battle de bagadoù a attiré beaucoup de monde en début de soirée
La battle de bagadoù a attiré beaucoup de monde en début de soirée © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Rennes, France

Les spectateurs étaient déjà très nombreux en début de soirée à assister à la battle de bagad, mis à l'honneur pour cette 39 ème étidion de Yaouank.

Pour Alexiane, 17 ans, fan de fest-noz, Yaouank a vraiment une place à part :

C'est une ambiance particulière parce qu'il y a beaucoup plus de monde que dans les fest-noz près de chez nous, et il y a une concentration des meilleurs groupes !

Dans la salle adjacente, on déguste des galettes-saucisses attablés à côté d'inconnus... Comme lorsqu'on danse ! Sur de la musique bretonne traditionnelle, plus d'une centaine de danseurs formaient une ronde sur la piste. Parmi eux, plusieurs groupes de jeunes venus entre amis, comme Thomas et Noëlle, 28 et 23 ans. "On vient entre amis, et on s'en fait de nouveaux ici ! Tout le monde vibre en même temps sur la même musique, il y a une super ambiance, c'est un fest-noz XXL !", s'enthousiasme Thomas, qui vient à Yaouank depuis son installation à Rennes il y a trois ans.

Transmettre la culture du fest-noz

Beaucoup de familles sont aussi présentes. Fanny et Blandine, deux sœurs, sont venues pour la première fois, chacune avec leur fille de 8 et 13 ans. "C'est vraiment transgénérationnel !" explique Blandine. Sa fille Iris n'a pas hésité à se lancer avec les adultes, même si admet "avoir un un peu oublié les danses, donc je les réapprends". De son côté, Blandine explique à sa fille les pas d'une danse jamais pratiquée par cette dernière. Une façon de transmettre ce pilier de la culture bretonne. Pour Riwanon, qui n'a pas loupé une seule édition de Yaouank et est devenue bénévole, c'est un aspect essentiel :

Le fest-noz c'est convivial. Qu'on connaisse ou pas les danses, la culture bretonne est ouverte à tous, et Yaouank c'est ça : permettre de partager, discuter, se retrouver.... Et danser !