Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Trois jeunes orléanaises volent au secours de grands tableaux du XVIIIème siècle

jeudi 11 avril 2019 à 18:47 Par Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

Trois étudiantes orléanaises lancent une cagnotte en ligne afin de restaurer trois grands tableaux du peintre Jean II Restout. Ce triptyque de la vie de Saint-Pierre qui date de 1738 est à l'abandon dans l'église Saint-Pierre du Martroi. Elles ont besoin de 7 000 euros.

L'un des trois tableaux peint en 1738 par Jean II Restout qui orne le chevet de l'église Saint-Pierre du Martroi
L'un des trois tableaux peint en 1738 par Jean II Restout qui orne le chevet de l'église Saint-Pierre du Martroi © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Étudiantes en littérature, design et Sciences-Po, Mégane Kéraudran, Cyrielle Arredondo et Mathilde Rétif  ont choisi de s'inscrire au Plus Grand Musée de France, une campagne de la Fondation de la Sauvegarde de l'Art français. Créée en 1921, cette fondation, reconnue d'utilité publique, a pour objectif de permettre la restauration d’œuvres d'art. Depuis 2013, elle s'est ouverte à la préservation du mobilier. Communément appelée « la Sauvegarde », elle se consacre en priorité et depuis plus de 40 ans à la transmission du patrimoine religieux, principalement des églises et des chapelles rurales, à travers toute la France. Mégane, Cyrielle et Mathilde ont parcouru les églises du Loiret à la recherche d'une oeuvre en péril avant d'être dirigées par Olivia Voisin, la conservatrice du Musée des Beaux-Arts d'Orléans, vers l'église Saint-Pierre du Martroi située en centre-ville d'Orléans. Là, les trois amies font la découverte de trois grands tableaux signés du peintre Jean II Restout. Coup de foudre!

Les trois œuvres du peintre Jean II Restout ornent le chevet de l'église Saint-Pierre du Martroi  - Radio France
Les trois œuvres du peintre Jean II Restout ornent le chevet de l'église Saint-Pierre du Martroi © Radio France - Christophe Dupuy

Un témoignage du Jansénisme

Les trois tableaux ont été peints en 1738 par le grand peintre religieux d'origine normande, Jean II Restout. Ils représentent un cycle de la vie de Saint-Pierre, la guérison d'un malade par Saint-Pierre, la délivrance de Saint-Pierre par un ange et la remise des clés à Saint-Pierre par le Christ. Ils sont une commande de l'église Saint-Pierre-Ensentelée qui s’appellera plus tard Saint-Pierre du Martroi. C'est à l'époque, un haut lieu de débat autour du Jansénisme, cette doctrine qui s'oppose au culte catholique traditionnel et à l'absolutisme royal. Jean II Restout est lui même janséniste. Le peintre laisse juste une trace de ses convictions dans le tableau central avec l'ange qui délivre Saint-Pierre, allégorie des jansénistes sauvés de leur martyr.

Des tableaux très abîmés

D'une grande valeur picturale et historique, les trois tableaux sont très altérés par le temps et la pollution. En plus des repeints qui ont été rajoutés au fil des siècles, la poussière et les champignons ont fait leur travail de dégradation. Malgré cela, les œuvres laissent entrevoir encore toute la finesse du peintre qui flirte notamment dans les gestes des personnages avec le baroque italien.  

Les tableaux sont très abîmés notamment par la poussière  - Radio France
Les tableaux sont très abîmés notamment par la poussière © Radio France - Christophe Dupuy

Mathilde, Cyrielle et Mégane ont pour but de lever 7 000 euros à travers la cagnotte mise en ligne mais aussi avec l'organisation de plusieurs événements. Le samedi 27 avril avec un Sherlock Holmes dans la ville. Il s'agit d'un jeu d'énigme géant dans le centre-ville d'Orléans. Le samedi 4 mai, un marché médiéval dans le jardin de l'église Saint Pierre du Martroi en partenariat avec l'association Uchromesnie: ventes et reconstitutions médiévales en marge des fêtes johanniques avec visites de l'église et explication de l'histoire des trois tableaux. Enfin le lundi 13 mai, une exposition vente aux enchères au Musée des Beaux Arts d'Orléans. Des artistes contemporains feront don d'une oeuvre pour que l'intégralité des gains engendrés par la vente soient reversés pour la restauration et la mise en valeur des trois peintures, véritable trésor à l'abandon. 

Pour faire un don au projet de Mathilde, Cyrielle et Mégane, cliquez sur ce lien.