Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois lionceaux naissent au Safari Parc de Peaugres après vingt ans d'attente

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les petites lionnes sont nées en août mais elles s'apprêtent à faire leur première sortie. Le parc animalier ardéchois attendait cet événement depuis 2001. Le public va pouvoir découvrir les félins.

Cette naissance est une première au Safari Parc de Peaugres depuis 2001
Cette naissance est une première au Safari Parc de Peaugres depuis 2001 - safari-peaugres.com

A peine plus de cinq kilos, des petits points sur le pelage qui disparaîtront dans quelques mois... Trois nouvelles pensionnaires sont arrivées au Safari parc de Peaugres (Ardèche) : trois lionnes, nées début août, et qui s'apprêtent à effectuer leur première sortie publique.  Selon les responsables du parc animalier, les portes de leur abri et pré-enclos sont désormais ouvertes. Reste à franchir le cap et à sortir en compagnie de leur mère, Kananga. Les jeunes félins ne s'émanciperont pas avant leur première année. 

Une naissance attendue volontairement depuis 2001

Le Safari parc de Peaugres a dû faire preuve de patience et attendre que les anciens lions du parc meurent naturellement, leur lignée génétique étant inconnue. Le parc a ensuite sollicité l’association européenne des parcs zoologiques pour accueillir des animaux dont la sous espèce était clairement identifiée afin de leur permettre de reproduire. Cette reproduction contrôlée a été dictée explique le parc par "la conservation de la biodiversité". 

Ces petites lionnes étaient très attendues.

Trois femelles, heureusement ! 

Pesant un peu plus d'un kilo à leur naissance et aveugles pendant les deux premières semaines de leur vie, les trois lionceaux sont restés auprès de leur mère, dans les coulisses du parc. Ils ont été sexés et il s'agissait de trois femelles. Une bonne nouvelle : il est quasiment impossible de garder plusieurs mâles au sein d'un même groupe car ils entrent en concurrence les uns avec les autres. Le lion dominant pouvant même tuer les plus jeunes. Avant de pouvoir faire la connaissance de leur père, les trois petites lionnes vont d’abord devoir se familiariser avec leur extérieur en alternant parties de jeux, tétées et grandes siestes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess