Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Confinement : à Tulle, une discothèque ambulante a fait danser les fenêtres et les balcons

Les discothèques sont fermées, on en peut pas aller danser. Mais à Tulle ce jeudi soir c'est la boîte de nuit qui s'est déplacée. Le patron de la discothèque le Nocturne en lien avec la ville est venu faire danser les Tullistes à leurs fenêtres. Une moment de fête en attendant le déconfinement.

Le camion improvisé discothèque a tourné dans toute la ville jusque tard dans la soirée
Le camion improvisé discothèque a tourné dans toute la ville jusque tard dans la soirée © Radio France - Philippe Graziani

Impossible de rater l'événement : on entendait la musique a des centaines de mètres. Ce jeudi soir une discothèque s'est carrément invitée dans les rues de Tulle. Une drôle d'idée née lors d'une discussion entre deux amis. Jérémie Novais est élu de Tulle. Alexis Marol, ou plutôt DJ Alex Kead, est le patron de la boîte de nuit le Nocturne, bien connue à Tulle. "Que les gens dansent chez eux, c'est ça le but. C'est aussi de les remercier d'avoir pris sur eux, d'avoir respecter le confinement. Et pour les inciter à rester chez eux encore jusqu'à lundi" explique Alexis Marol.

Moi quand la musique me plaît, je danse" Marianne

Une sono a été installée sur un camion-plateau de la ville. Le DJ met l'ambiance au micro. Et ça marche. Les fenêtres,  les terrasses, les devants de porte s'animent au passage de la discothèque improvisée. Marianne esquisse même des pas de danses. "Moi quand la musique me plaît je danse". Un peu plus loin Khadija et ses copines sont descendues sur la terrasse de leur immeuble pour mieux en profiter. "C'est géniale. Vu qu'on s'ennuie un peu avec ce confinement". "Et en plus la musique est grave bien" ajoute la jeune fille. Un immense succès populaire donc. Le camion discothèque de Tulle, sans oublier le moindre quartier de la ville, a fait danser les Tullistes jusque tard dans la soirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu