Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un accord trouvé avec les trois découvreurs de la grotte Chauvet

samedi 27 janvier 2018 à 5:26 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Ce vendredi à l'hôtel du département de l'Ardèche, les trois découvreurs ont signé un accord qualifié d'historique par les participants. Le dialogue est renoué entre les trois découvreurs et le syndicat de la caverne du Pont d'Arc.

La signature d'un accord avec les trois découvreurs
La signature d'un accord avec les trois découvreurs © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Privas, France

Les trois découvreurs de la grotte Chauvet, Jean-marie Chauvet, Christian Hillaire et Eliette Brunel ont donc signé un accord avec le syndicat de la caverne du pont d'Arc et avec le délégataire, celui qui exploite le lieu, la société Kléber Rossillon. Un apaisement après 22 années de conflits, de procès et d'accords avortés. 

Le syndicat de la caverne du Pont d'Arc rachète le nom « Chauvet »

Un premier accord a été trouvé avec le syndicat mixte de la caverne du Pont d'Arc. Pour 50.000 €, le syndicat rachète aux trois découvreurs le fonds de photos et de films tournés au moment de la découverte entre la fin 1994 et le début 1995, mais aussi la possibilité d'utiliser le nom grotte Chauvet. Jusque-là, le site de restitution avait été appelé caverne du Pont d'Arc parce que le syndicat n'avait pas le droit d'utiliser le nom "Chauvet". 

La société Kléber Rossillon versera un pourcentage des entrées aux découvreurs

La société Kléber Rossillon gère la caverne du Pont d'Arc. Elle s'est engagée à verser 0,57% des entrées à chaque découvreur tous les ans. Ce qui devrait leur permettre de toucher environ 30.000 € par an chacun. C'est à ce prix que les découvreurs acceptent d'être présents sur le site par exemple avec les scolaires pour raconter leur découverte.