Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un an après sa mort, Uzerche pose la première pierre de l'auditorium Sophie Dessus

vendredi 3 mars 2017 à 18:39 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Sophie Dessus, la députée-maire d'Uzerche disparue il y a un an, laissera son nom à l'auditorium dont la première vient d'être posée ce vendredi sur le site de l'ancienne Papeterie. Tout sauf un hasard.

Le maire d'Uzerche, Jean-Paul Grador, pose devant ce qui sera le futur auditorium "Sophie Dessus"
Le maire d'Uzerche, Jean-Paul Grador, pose devant ce qui sera le futur auditorium "Sophie Dessus" © Radio France - Nicolas Blanzat

Uzerche, France

La date n'a pas été choisie au hasard. Un an, jour pour jour, après la mort de Sophie Dessus, alors députée de la Corrèze et maire d'Uzerche depuis 15 ans, son successeur Jean-Paul Grador a posé ce vendredi 3 mars en fin d'après-midi, la première pierre du futur auditorium "Sophie Dessus" qui doit voir le jour d'ici l'automne 2018. Cet auditorium doit compléter et terminer l'aménagement de l'important ancien site de la Papeterie, entrepris par Sophie Dessus.

"Elle s'était battue pour l'obtenir"

Un auditorium "comme l'avait décidé Sophie au dernier municipal qu'elle a tenu le 15 février 2016", dit avec émotion son fidèle compagnon de route, Jean-Paul Grador, son successeur comme maire d'Uzerche. C'est la dernière pièce qui manque encore au puzzle culturel aménagé ici. "Le meilleur hommage que la ville pouvait lui rendre, c'était de donner symboliquement son nom à cet auditorium car elle s'était battue pour l'obtenir". Un auditorium de 331 places qui va voir le jour dans le bâtiment où étaient stockées les bobines de papiers à l'époque, "dans la partie peut-être la plus ancienne, le long de la Vézère et du moulin."

Puzzle complet pour 3,7 millions

Cet auditorium "sera d'une qualité acoustique performante" promet Jean-Paul Grador, parce que développé notamment avec l'entreprise briviste spécialisée Orféa Acoustique pour des prestations de haut vol. Une salle de 150m² attenante permettre d'accueillir des artistes en résidence à l'année pour développer leurs projets comme la compagnie Hervé Koubi. Cet auditorium vient s'ajouter aux espaces déjà refaits dans cet éco-quartier : la polyvalente halle Huguenot, le Bâtiment Atelier avec ses commerces et ses salles pour les associations, et enfin la salle de la Machine pour les expositions. Un auditorium à 3,7 millions d'euros dont plus d'un tiers, 1,25 million, financé par l'Etat ; 800 mille l'Europe ; 540 mille la Région ; 370.000 le département. "On arrive à 80% de subventions. Il y a très peu de projets financés à une telle hauteur en France, pratiquement plus. On peut être fier de Sophie" conclut Jean-Paul Grador qui, avec son conseil municipal, a engagé la commune pour un investissement de 740 mille euros sur deux exercices budgétaires.