Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Un an après son ouverture, l'historial du Hartmannswillerkopf est un succès

lundi 6 août 2018 à 19:32 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Beau succès pour les responsables de l'historial du Hartmannswillerkopf. Un an après son ouverture, il a attiré 48.500 visiteurs. C'est beaucoup plus que les 45.000 visiteurs attendus. Il y a 60% de Français, mais aussi 30% d'Allemands.

L'historial du Hartmannswillerkopf a attiré plus de 48.000 visiteurs cette année
L'historial du Hartmannswillerkopf a attiré plus de 48.000 visiteurs cette année © Maxppp - Vincent Voegtlin

Hartmannswillerkopf, Wattwiller, France

Un an après son ouverture, l'historial  du Hartmannswillerkopf, connait un beau succès de fréquentation. Depuis le 3 août 2017, 48.500 visiteurs ont poussé la porte de ce bâtiment franco-allemand très moderne, qui permet de comprendre ce qu'ont vécu les soldats français et allemands, pendant les terribles combats sur ce sommet du massif des Vosges, entre décembre 1914 et janvier 1916. 

Des visiteurs en majorité français et allemands, un historial moderne et pédagogique

Le bâtiment est étendu sur 1.000 mètres carrés, il permet aux visiteurs à travers des documents tactiles, de courtes vidéos et de nombreux documents d'époque, de comprendre cette bataille sanglante, qui a fait 7.200 morts chez les soldats français et allemands. 

La borne aux 7.000 victimes est très fréquentée  - Radio France
La borne aux 7.000 victimes est très fréquentée © Radio France - Guillaume Chhum
Une réplique des costumes des soldats de l'époque  - Radio France
Une réplique des costumes des soldats de l'époque © Radio France - Guillaume Chhum

Jean Klinkert est satisfait du démarrage de l'Historial

Nous ne sommes pas un musée de vieille ferraille. Ces outils modernes séduisent le public, les jeunes notamment qui feuillettent les écrans que nous leur proposons" - Jean Klinkert, le président du  comité du monument national du Hartmannswillerkopf

Les jeunes sont séduits par les outils modernes de l'historial 

Pendant les sept mois d'ouverture, 48 500 visiteurs ont découvert l'historial, c'est plus qu'espéré puisque les responsables tablaient sur 45 000 visiteurs la première année. Il y a 60% de Français et 30% d'Allemands, ainsi que des visiteurs venus de Suisse et du Benelux. Il y a eu aussi 350 visites guidées. Durant l'année scolaire, il y a aussi beaucoup de visites scolaires

L'historial du Hartmannswillerkopf a été inauguré le 10 novembre 2017, par Emmanuel Macron, président de la République et son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier. Son coût est de 4,7 millions d'euros. 

Reportage avec le guide Claude Remonnay et Roland, un visiteur de l'Historial