Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un autre festival Beauregard est possible" : le directeur maintient le cap pour 2021

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

"A nous de nous ré-inventer !" Le défi est de taille, mais le directeur du Festival Beauregard compte bien le relever. L'édition 2021 aura bien lieu début juillet à Hérouville-saint-Clair (Calvados) dans un format différent, avec pour l'instant une jauge à 5000 personnes et un public assis.

Le château de Beauregard en lumière la nuit pour les concerts : sublime écrin pour le festival pop rock qui a attiré 108 000 personnes pour sa dernière édition en 2019.
Le château de Beauregard en lumière la nuit pour les concerts : sublime écrin pour le festival pop rock qui a attiré 108 000 personnes pour sa dernière édition en 2019. © Radio France - Véronique Houdan

"Il faut qu'on retrouve du son, il faut que le public et les artistes se rencontrent à nouveau !" Paul Langeois, co directeur et programmateur du festival Beauregard, prévu du 1er au 4 juillet à Hérouville-saint-Clair près de Caen, n'est pas abattu bien au contraire par les annonces de la ministre. Roselyne Bachelot, qui rencontrait les directeurs des festivals de l'été en visio ce jeudi après-midi, a annoncé que les événements pourraient avoir lieu, en respectant une jauge à 5000 personnes et avec un public assis. "Ces contraintes sanitaires pourront être amenées à évoluer si la situation s'améliore, indique Paul Langeois, nous devons refaire le point tous les mois". 

"Il était important de redémarrer"

En attendant, alors que certains festivals ont décidé de jeter l'éponge, lui à l'instar des Vieilles Charrues à Carhaix, maintient le cap. Réaliste, il n'envisage pas de revivre une édition comme celle de 2019 qui avait attiré 108.000 personnes sur quatre jours. Mais cela n'interdit pas de faire quelque chose. "On sait qu'il y aura des annulations de tournées car des groupes refusent de jouer devant des publics assis, clairement l'été 2021 sera encore très particulier, mais il est important de redémarrer". Paul Langeois reste encore flou sur les contours de l'édition 2021. "A nous de l'imaginer, mais ce qu'on veut c'est entendre de la musique, accueillir le public et l'accueillir le mieux possible, comme on l'a toujours fait". 

Aides financières promises par la ministre de la culture

Le directeur du festival Beauregard veut aussi relancer l'activité pour toute l'économie que cela génère "auprès des prestataires, des intermittents du spectacle et toutes les retombées économiques pour le territoire". Côté finances, justement, il a bien écouté la ministre qui a assuré que tous les événements seraient aidés. 

"Beauregard assis ? Oui c'est possible ! A nous de l'inventer" Paul Langeois, directeur du Festival

Paul Langeois, directeur du Festival Beauregard, maintient le cap de l'édition 2021.
Paul Langeois, directeur du Festival Beauregard, maintient le cap de l'édition 2021. © Radio France - Philippe Thomas
Choix de la station

À venir dansDanssecondess