Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un bâtiment neuf pour le futur Palais des Congrès de Nîmes

mardi 29 janvier 2019 à 18:54 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

C'est un bâtiment neuf qui accueillera le futur Palais des Congrès de Nîmes. C'est l'annonce faîte ce mardi par le maire Jean Paul Fournier. Un projet qui prendra place sur l'emplacement de l'ancien hôpital Ruffy et de l'actuel parking de la CCI. Les travaux devraient débuter en 2022.

Le projet verra notamment le jour sur l'emplacement de l'ancien hôpital Ruffy
Le projet verra notamment le jour sur l'emplacement de l'ancien hôpital Ruffy © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

La ville de Nîmes a donc décidé de construire un bâtiment neuf pour accueillir le futur Palais des Congrès. Le projet de près d'un hectare (9.600 m²) sera situé sur l'emplacement de l'ancien hôpital Ruffy et de l'actuel parking de la CCI. Dans le prolongement du musée de la Romanité. L'actuel bâtiment de la CCI, classé, pourrait être transformé en hôtel.  

Un concours d'architectes va être lancé mi février. Quatre candidats seront sélectionnés en mai prochain. Le finaliste lui sera choisi en fin d'année. Il aura carte blanche pour imaginer le nouveau bâtiment qui comportera une salle de 700 places, ainsi que plusieurs espaces de réunions et de restaurations. 

Un équipement indispensable pour une ville de 155.000 habitants

Pour le maire de Nîmes, ce nouveau Palais des Congrès était l'équipement qui manquait à Nîmes pour développer le tourisme d'affaires dans le centre ville.  

"On sait qu'on peut imaginer une trentaine de congrès par an. Jusqu'ici, il n'y avait pas de salle adéquate et les organisateurs choisissaient Montpellier ou Avignon. Il y a donc un besoin."

Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes

Avec ce nouveau Palais des Congrès, la ville souhaite également repenser de façon globale l'aménagement urbain de tout le secteur, en valorisant notamment la Porte de France. Avant que les premiers travaux ne démarrent en 2022, il faudra d'abord réaliser des fouilles préventives sur le site de l'ancien hôpital Ruffy. La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles)  en attend beaucoup. Le rempart romain n'est pas loin...

Le montant prévisionnel est estimé à 35 millions d'euros HT. Le projet sera présenté aux élus, lors du prochain conseil municipal, le 9 février.