Culture – Loisirs

Un Bourguignon nommé danseur étoile à l'Opéra de Paris

Par Justine Dincher, France Bleu Bourgogne et France Bleu jeudi 29 décembre 2016 à 19:26

Droits réservés
Droits réservés - ©IkAubert

Le jeune danseur bourguignon Germain Louvet, originaire de Givry en Saône-et-Loire, a été nommé mercredi "étoile" de l'Opéra de Paris. C'est le titre suprême pour les danseurs.

Un Bourguignon, au sommet des étoiles ! Germain Louvet, 23 ans, originaire de Givry en Saône-et-Loire, a été nommé mercredi étoile à l'Opéra national de Paris. L'annonce a été faite après une représentation du Lac des Cygnes sur la scène de l'Opéra Bastille, où il interprétait le rôle principal (le prince Siegfried).

Trajectoire fulgurante

Germain Louvet a vite gravi tous les échelons pour atteindre le plus haut grade. Le danseur bourguignon a intégré le corps de Ballet de l'Opéra il y a cinq ans, alors qu'il était âgé de 18 ans seulement.

Le mois dernier, en novembre 2016, Germain Louvet avait déjà été promu "premier danseur", il devait prendre ses fonctions le 1er janvier 2017. Finalement, il a "sauté" un rang et a été nommé directement "étoile" par la nouvelle directrice de la danse, Aurélie Dupont. Germain Louvet intègre le cercle très fermé des danseurs étoiles de l'Opéra de Paris.

Neuvième étoile masculine de l'Opéra

"L'annonce a été un vrai choc", raconte Germain Louvet, "j'ai été submergé par un tas d'émotions, j'ai vu défiler toutes mes années de danse... tout ça devant ma famille qui était dans la salle... C'était extraordinaire... Eux qui me soutiennent depuis mes premiers pas".

INTERVIEW | "Cela a été un choc", Germain Louvet.

Le Bourguignon a commencé la danse a 4 ans, dans une école de danse à Givry, "j'étais un petit garçon hyperactif, me trémousser était un moyen de me canaliser. Naturellement, à 4 ans, j'ai choisi la danse comme activité, et mes parents ont tout de suite accepté ". Germain Louvet a ensuite rejoint le Conservatoire de Chalon-sur-Saône, où il a été formé adolescent.

"C'est facile à dire comme ça, mais devenir aujourd'hui, danseur étoile, ce n'est pas une fin en soi !", explique la toute nouvelle étoile de l'Opéra de Paris, "maintenant, j'ai une soif et une faim de rôles, d'envies d'interpréter des destins tragiques et des destins heureux, de travailler avec des chorégraphes et des partenaires différents".

Le Ballet de l'Opéra de Paris compte seulement, avec la nomination de Germain Louvet, 19 étoiles, dont neuf garçons et 10 filles.