Culture – Loisirs

VIDEO - Un cadeau de Noël de 3,5 millions d'euros pour les jardins du château de Chambord

Par Anne Oger, France Bleu Orléans, France Bleu Touraine et France Bleu mardi 13 décembre 2016 à 15:55

Le chantier des jardins à la française du Chateau de Chambord
Le chantier des jardins à la française du Chateau de Chambord © Radio France - Lydie Lahaix

Un riche américain amoureux de Chambord, Stephen Schwarzman, vient de faire un don de 3,5 millions d'euros au Domaine. L'argent permettra de boucler le financement du chantier des jardins à la française, en cours de reconstitution autour du château. Ils avaient disparu depuis 300 ans.

Il est classé 45ème au palmarès des plus grandes fortunes du monde. Et il aime Chambord, comme beaucoup d'américains. Stephen A. Schwarzman, le fondateur de Blackstone, le deuxième fonds d'investissement au monde, a décidé de mettre une partie de sa fortune personnelle au service de l'un des fleurons du patrimoine français. "Un vrai cadeau de Noël" se réjouit Cécilie de Saint-Venant, la directrice de communication du Domaine de Chambord. Grâce à ce don, le domaine peut boucler le financement de l'immense chantier lancé en septembre dernier : la reconstitution des jardins à la française, devant le Château.

Des archéologues ont fouillé sous les pelouses, et ils ont trouvé le fantôme des jardins du 18ème siècle. Nous avons repris exactement les mêmes dimensions

300 ans après leur création, les jardins à la française avaient laissé place à une immense bande herbeuse que les jardiniers de Chambord sont en train de redessiner totalement. Pascal Thévard, le directeur des jardins à Chambord, fait la visite du chantier : "Il est quasiment terminé, il ne nous reste plus qu'à faire les pelouses. C'est vraiment la restitution du jardin historique. Des archéologues ont fait des fouilles, juste après les inondations du mois de mai, et ils ont retrouvé son fantôme du 18ème siècle. Nous avons repris exactement les mêmes dimensions que le jardin de l'époque". 600 arbres, autant d'arbustes, plus de 15 000 plantes s'étalent désormais sur 6,5 hectares. Les marronniers de l'époque sont remplacés par des tilleuls et des cerisiers à fleurs. Le fusain du Japon a pris la place des buis, pour délimiter les bordures.

Montrer que les grands projets de patrimoine peuvent intéresser les donateurs étrangers

Imaginés par Louis XIV, ces jardins ont fait la renommée de Chambord aux 18ème et 19ème siècle, avant de disparaître à la fin des années 1960. Les reconstituer, c'était le projet phare du Domaine cette année. Le gros chèque de Stephen Schwarzman va permettre de le mener au bout, "sans rien demander au contribuable français" explique Cécilie de Saint-Venant. "En période de crise c'est toujours une bonne nouvelle. Et puis c'est aussi un message fort pour la France, cela prouve que de grands projets de patrimoine peuvent intéresser les donateurs étrangers".

Le Château de Chambord accueille 800 000 visiteurs chaque année - Radio France
Le Château de Chambord accueille 800 000 visiteurs chaque année © Radio France - Lydie Lahaix

La nouvelle halle d'accueil portera le nom de Stephen Schwarzman

Le donateur américain est déjà venu deux fois à Chambord, "il est tombé amoureux et du Château et du projet" raconte la directrice de la communication du Domaine. "Mais plus globalement c'est un amoureux de la France, il avait déjà fait des dons à Versailles, les Arts Décoratifs à Paris". Il viendra à Chambord pour inaugurer "ses" jardins l'année prochaine. Et pour le remercier de ce geste généreux, la nouvelle halle d'accueil du Domaine portera son nom.