Culture – Loisirs

VIDÉOS - Un Canadair et quatre hydravions dans le Vieux-Port à Marseille

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Provence et France Bleu mercredi 9 septembre 2015 à 12:34 Mis à jour le jeudi 10 septembre 2015 à 17:59

La Canadair de la Sécurité civile amarré dans le Vieux-Port de Marseille.
La Canadair de la Sécurité civile amarré dans le Vieux-Port de Marseille. © Radio France - Isabelle Lassalle

Après un départ de Biscarrosse le 5 septembre dernier, quatre hydravions ont rejoint Marseille ce jeudi 10 septembre. Une étape phare, avec l’entrée d’un Canadair dans le Vieux-Port. Un événement à revivre en images avec France Bleu Provence.

C’est le premier raid d’hydravions entre l’Atlantique et la Méditerranée. Six appareils, trois hydravions et trois hydro-ULM, ont quitté Biscarrosse le 5 septembre pour rejoindre Monaco le 12 septembre. Quatre d'entre eux ont fait escale à Marseille. Le raid relie les sept villes de Biscarrosse, Toulouse, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Martigues, Marseille, Saint-Tropez et Monaco.

L’étape de Marseille a été spectaculaire avec le remorquage d’un Canadair de la Sécurité civile dans le Vieux-Port et l’amerrissage de quatre hydravions. Si ces appareils ont presque disparu du paysage aéronautique, les bombardiers d’eau (et donc les Canadair), en restent les derniers représentants, particulièrement présents en Méditerranée.

Marseille, étape historique pour l’hydravion

Le premier hydravion de l’histoire a décollé de l’Étang de Berre, dans le port de la Mède, en mars 1910. Henri Fabre était aux commandes. Il a également choisi Marseille pour y installer le siège de l’usine de fabrication de ses hydravions.

Enfin, c’est encore près de Marseille, à Marignane, qu'a débuté la ligne vers Alger, en 1928, assurée par des hydravions Latécoère 21.

Déroulé de la journée marseillaise

Retrouvez le programme complet de la journée (format pdf).

L’hydravion Latécoère à l’honneur

L'objectif de cette manifestation est double : saluer la mémoire de Pierre-Georges Latécoère et mettre en avant les qualités un peu oubliées de l’hydravion. L’homme a été le fondateur des Lignes Aériennes Latécoère et de l’Aérospostale. Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry et Henri Guillaumet ont débuté chez lui. Pierre-Georges Latécoère a également été un constructeur d'avions et d'hydravions ambitieux et visionnaire.

« J'ai refait tous les calculs. Ils confirment l'opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu'une seule chose à faire : la réaliser. » Pierre-Georges Latécoère

Cette manifestation veut aussi mettre à l’honneur et réhabiliter l’hydravion, un appareil à faible empreinte écologique et capable de se poser sur l’eau, donc sur 70% de la surface de notre planète.