Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un chef d'oeuvre de Bonnard de retour au Cannet grâce à plus de 300 dons

-
Par , France Bleu Azur

Près de 80 ans après sa création, une toile du peintre Pierre Bonnard est de retour au Cannet. Le Nu orange, peint en 1943, vient d'être acquis par le musée municipal qui lui est consacré. L'investissement, 530 000 euros, a été possible en partie grâce à un financement participatif.

L'oeuvre, qui faisait partie d'une collection privée américaine, n'a été montrée qu'une seule fois en France, en 1991.
L'oeuvre, qui faisait partie d'une collection privée américaine, n'a été montrée qu'une seule fois en France, en 1991. © Radio France - Emmanuel Grabey

Le Cannet, France

C'est une première depuis 1991 : pour la première fois depuis près de 30 ans ce vendredi soir, le "Nu orange" de Pierre Bonnard était montré en France.

Il sera visible de tous dès le 23 septembre et l'inauguration de la nouvelle exposition du musée municipal du Cannet consacré au peintre. Mais ce vendredi, il était réservé à un public de privilégiés : les 356 donateurs qui ont permis de le faire revenir sur la Côte d'Azur, où il a été peint en 1943.

10% de financement participatif

Tous ces donateurs ont eu des motivations très différentes : si Jean-Claude, contacté par le musée après un premier don il y a quelques années dit donner pour l'amour de l'art, Brigitte, elle, a de suite sorti le porte-monnaie en entendant le nom de Pierre Bonnard, car la première exposition qu'elle a visitée quand elle était étudiante à Paris était consacrée au peintre.

Achetée pour 530 000 euros à un collectionneur privé américain, la toile "Nu orange" a été financée à hauteur de 40% par la région, à 25% par la commune du Cannet, à 25% par l'État, et à 10% par une plateforme de financement participatif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu