Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un collectif contre le projet de parc sur le Débarquement se lance à Sainte-Marie-du-Mont

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Une dizaine d'habitants de Sainte-Marie-du-Mont se regroupe dans un comité contre la création d'un parc sur le Débarquement en Normandie. Ils s'opposent au projet dévoilé en janvier dernier par le président de la Région, Hervé Morin.

Un collectif vient de se lancer dans la Manche, contre l'ouverture d'un parc d'attractions sur le Débarquement.
Un collectif vient de se lancer dans la Manche, contre l'ouverture d'un parc d'attractions sur le Débarquement. © Radio France - Esteban Pinel

"Il n'y aura pas de DDAY Land en Normandie." Comme leurs voisins de Ver-sur-mer dans le Calvados, plusieurs habitants de Sainte-Marie-du-Mont, près d'Utah Beach, viennent de lancer leur collectif. Ils s'opposent au projet de parc d'attractions sur le Débarquement, annoncé début janvier par le président de la Région Normandie Hervé Morin, lors de ses vœux à la presse. 

La guerre n'est pas un spectacle 

Encore à l'étape de projet, ce futur parc serait implanté soit dans le Calvados ou dans la Manche. Ce "DDAY Land", comme l'appellent les membres du collectif, pourrait être imaginé sur le principe du fameux "Puy-du-Fou", en Vendée. Sur plusieurs milliers de mètres carrés, ce complexe devrait ouvrir en 2024, pour les 80 ans du Débarquement, en Normandie. 

"Moi-même je suis médecin. J'ai pris en charge des blessés sur des terrains d'opérations. Ce n'est pas quelque chose qui doit être mis en spectacle, explique Christian Derosier, à l'initiative du collectif. On n'a jamais fait de cinéscénie de ce type à Verdun. Comme dans les villages normands, il y a encore un tas d'endroits avec des séquelles de la guerre. C'est le cas du mur de l'Atlantique. On trouve aussi encore souvent des cartouches d'armes sur les plages. Et n'oublions pas que près de 140 000 soldats sont morts."

Des conséquences sur l'environnement et les petits musées

Pour le collectif, l'arrivée d'un tel parc aura également des conséquences environnementales : artificialisation des sols, pollution, dégradation des paysages etc. Il pointe également du doigt les dommages collatéraux sur les petits musées et commerces de la Manche, qui vivent grâces aux touristes dans les villages. 

Ces habitants de Sainte-Marie-du-Mont comptent envoyer prochainement un courrier au président de la Région Normandie Hervé Morin, mais aussi aux élus du Département de la Manche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess