Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un colombophile de Saint Amand les Eaux vient de recevoir le prix du président de la République

lundi 13 novembre 2017 à 8:55 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

Michel Berdal vient de remporter le prix du président de la République pour la course de sa pigeonne La Tonkinoise qui a avalé un Marseille Saint Amand en 11h et 22 minutes. Un animal élevé comme un sportif de haut niveau.

Michel Berdal et la Tonkinoise
Michel Berdal et la Tonkinoise © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Saint-Amand-les-Eaux, France

La Tonkinoise s'est illustrée parmi plus de 2000 autres pigeons d'Allemagne, des Pays Bas, de Belgique ou encore du Portugal lors du concours Marseille International. La femelle de 3 ans a parcouru un Marseille Saint Amand en faisant du 73km/h.

Et pourtant cette route c'est un peu le Paris Roubaix des pigeons sans les pavés mais avec les vents contraires de la vallée du Rhône, les couples de rapaces présents tous les 3.5km selon Michel Berdal, et les montagnes du Morvan.

Le colombophile qui est tombé dedans tout gamin est donc très ému d'avoir retrouvé sa Tonkinoise, et d'avoir remporté le prestigieux prix de la république accompagné d'un vase de Sèvres.

La belle histoire du jour

Séparée 15 jours de son pigeon pour lui donner envie de revenir plus vite à la maison

Pour aboutir à ce résultat, Michel ancien militaire et ancien coureur entraine ces volatiles comme des sportifs de haut niveau : 2 vols par jour, courses préparatoires, jusqu'à Valence par exemple, et évidemment comme pour les sportifs de haut niveau, il veille à l'alimentation avec de la levure de bière pour les muscles, ou encore des acides aminés pour tenir le long de la course, car évidemment contrairement aux humains, il n'y a pas de stand nourriture et eau dans les airs pour nos amis pigeons.

Et dernière petite astuce, c'est de séparer Madame de Monsieur, 15 jours avant la course pour la Tonkinoise de quoi lui donner des ailes pour traverser le plus rapidement possible la France et retrouver son amoureux.

De retour à la maison, elle roucoule d'ailleurs avec lui et ils ont déjà eu 2 petits qui deviendront des champions espère Michel.