Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un concert au collège Marcelle-Pardé à Dijon pour la Fête de la musique

jeudi 21 juin 2018 à 17:01 Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Bourgogne

Ce jeudi à Dijon, les élèves du collège Marcelle Pardé ont eu la chance de voir une heure de cours remplacée par une heure de concert. Une jolie manière de faire la fête de la musique, d'autant que le concert était donné par leurs copains de classe.

Les élèves chanteurs et musiciens ont donné un concert pour leurs petits camarades
Les élèves chanteurs et musiciens ont donné un concert pour leurs petits camarades © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Dijon, France

Si la plupart des Côte-d'oriens attendent la fin de journée pour célébrer dignement la fête de la musique, certains ont pris de l'avance ce jeudi. Les élèves du collège Marcelle Pardé à Dijon ont eu droit à une heure de concert dans la cour de l'établissement. Un concert donné par une centaine d'élèves sur le thème des musiques de films d'animation. 

Des élèves qui combinent parcours scolaire et artistique

Dans ce collège, ils sont un peu plus de 200 élèves à être en horaires aménagés pour la musique et la danse. Ce qui veut dire que deux fois par semaine, plutôt que d'être assis sur les bancs de l'école, ils sont au conservatoire. Pas de quoi rendre jaloux les camarades explique Anne, élève de 3e qui joue de la flûte traversière : "ils savent bien que quand on est pas en cours, il faut quand même boucler le programme et donc rattraper les heures. On a un emploi du temps un peu plus compliqué à gérér." Mais elle regrette pas de s'être engagée dans cette filière, par passion : "le concert aujourd'hui c'est l'aboutissement de toute une année de travail, si on pouvait encore le faire une troisième et une quatrième fois, ce serait génial, on aurait toujours le même plaisir." Parce que les élèves ont déjà eu la chance de se produire au Cèdre de Chenôve il y a quelques semaines. 

Les deux professeures d'éducation musicale Véronique Coupiac et Cécile Pons se sont beaucoup investies dans ce concert : "on est parties sur le thème de l'imaginaire, il a fallu choisir les morceaux, écrire les arrangements pour l'orchestre et les choeurs." Mais elles reconnaissent en souriant qu'elles ont _"beaucoup de chance de travailler avec des élèves comme ça"_, bien loin du cliché des profs de musique qui se débattent avec des flûtes à bec.