Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un concours d'écriture pour détenus accueilli à la prison d'Orléans-Saran

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le concours national "Au delà des lignes" a récompensé, ce mardi, les détenus aux plus belles plumes. Pour sa quatrième édition, la cérémonie était organisée au Centre Pénitentiaire d'Orléans-Saran.

Le concours d'écriture "Au-délà des lignes" se réunissait au Centre pénitentiaire d'Orléans-Saran
Le concours d'écriture "Au-délà des lignes" se réunissait au Centre pénitentiaire d'Orléans-Saran © Radio France - François Guerrou

Sur le thème de la "rencontre", près de 450 personnes détenues ont pris leur stylo pour gratter quelques lignes. De l'amour, de la joie, une passion, chacun a choisi de représenter un événement ou un sujet qui lui tient à cœur. Mineurs, femmes et hommes, tous ont pu participé, travaillant sur leur texte entre janvier et mi-avril.

Les enseignants des structures pénitentiaires mais aussi des écrivains et des journalistes les ont accompagnés. "Ça leur permet de s'évader" explique Nathalie Derotus, professeure au Centre Pénitentiaire d'Orléans Saran. "Et ça leur permet aussi d'exprimer ce qu'ils ressentent. C'est très important : si on veut apprendre aux personnes détenues à se réinsérer, il faut leur apprendre à communiquer."

Donner confiance aux détenus

A Orléans, neuf détenus ont participé au concours "Au-delà des lignes". Parmi eux, il y a Dimitri. Il fait des études de lettres : "C'est un exutoire, c'est une façon de s'exprimer sans avoir peur de ce que l'on dit. On est pas obligé de le faire lire à quelqu'un." Devant le public, il a pourtant lu son texte : "J'avais la pression, mais je me suis dépassé." raconte-t-il. 

Au total, 20 personnes ont été récompensés par leur travail, mais aucun du Centre pénitentiaire d'Orléans-Saran. Les gagnants sont repartis avec un diplôme, et des chèques culture pour qu'ils puissent continuer à se passionner pour la lecture et l'écriture. 

Le concours "Au-delà des lignes" est organisé depuis quatre ans par l'administration pénitentiaire, l'Education Nationale et la Fondation M6.  Soixante structures pénitentiaires ont participé cette année. C'était une première pour le centre pénitentiaire d'Orléans-Saran.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess