Culture – Loisirs

Un conte de Noël 100% dijonnais

Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne vendredi 29 septembre 2017 à 17:08

C'est le deuxième livre de Magali Lautrou et de son illustrateur Jean-François Drouin.
C'est le deuxième livre de Magali Lautrou et de son illustrateur Jean-François Drouin. - Jean-François Drouin

Un Fabuleux Noël à Dijon, sort ce samedi. Ce livre jeunesse, écrit, illustré et publié par des Dijonnais revient sur un événement marquant du folklore de la capitale bourguignonne : la visite, chaque 24 décembre, du Père Noël sur le toit de l'hôtel de ville.

Pourquoi le Père Noël fait à chaque réveillon de Noël une halte sur le toit du Palais des ducs de Bourgogne avant de repartir faire sa distribution de cadeaux dans le monde entier ? C'est cette particularité dijonnaise vieille de plus de 60 ans qui a inspiré à Magali Lautrou Un Fabuleux Noël à Dijon. A travers l'histoire de Françoise, encore petite fille dans les années 1950, elle explique pourquoi le père Noël est si attaché à Dijon.

Le conte se déroule à Noël 1950, la petite Françoise habite en face de l'hôtel de ville, alors qu'elle n'arrive pas à dormir, elle aperçoit par la fenêtre les rennes du Père Noël, qui attendent seuls sur le parvis. Le Père Noël est coincé tout en haut de la tour Philippe le Bon ! A l'aide d'autres enfants, elle l'aide à redescendre pour poursuivre sa distribution de jouets. Très ému, le Père Noël se promet de revenir chaque 24 décembre à Dijon pour remercier les enfants de la ville.

Ça, c'est la version romanesque ! "La vraie histoire était trop compliquée à raconter aux enfants, concède Magali Lautrou, j'ai donc inventé". La tradition du Père Noël sur les toits de Dijon, on la doit à un geste de conciliation du chanoine Félix Kir. En 1951, la France découvre le gros monsieur rouge et blanc avec sa hotte et son traîneau, arrivé tout droit d'Amérique. Or l'Eglise voit ce personnage d'un mauvais œil, il viendrait concurrencer la célébration de la naissance Jésus. Pour protester, le clergé de Saint-Bénigne décide de brûler une effigie du Père Noël devant la Cathédrale Saint-Bénigne, sous les regards terrifiés de centaines d'enfants. L'affaire fait grand bruit, pour réconcilier tout le monde, Félix Kir décide de faire ressusciter l'homme en rouge en le faisant paraître sur le toit de l'hôtel de ville le 24 décembre au soir.

Une production 100 % Dijonnaise

Avant de se lancer dans l'écriture, Magali Lautrou travaillait dans le marketing, et c'est donc tout naturellement qu'elle a décidé de s'occuper de A à Z de l'écriture, l'édition, et même la commercialisation de son livre "j'avais envie, un peu comme un bébé, de tout gérer. Je me suis dit je vais essayer de l'éditer moi-même j'ai découvert toutes les étapes de l'édition j'ai cherché un illustrateur".Elle rencontre son illustrateur Jean-François Drouin par hasard, lors d'un colloque sur l’esperanto (langue internationale utilisée dans 120 pays). Emballé par le projet, ce dessinateur amateur accepte tout de suite. Magali Lautrou crée donc sa propre maison d'édition Graine de Moutard.

Jean-François Drouin (illustrateur) et Magali Lautrou passent en revu le fil de fer du livre.  - Radio France
Jean-François Drouin (illustrateur) et Magali Lautrou passent en revu le fil de fer du livre. © Radio France - Lila Lefebvre

Seul petit écart, impossible de trouver un imprimeur bourguignon : "l'imprimerie est en Vendée, mais ça reste un livre 100% Made in France", sourit Magali Lautrou. Cette expertise, Magali Lautrou la partage dans les écoles dijonnaise, où elle explique aux écoliers la création d'un livre, de son écriture à sa vente, en passant par son impression.

Un Fabuleux Noël à Dijon est disposinble à l'Office du tourisme de Dijon ainsi que dans toutes les librairies du centre-ville. Une séance de dédicaces est organisée en présence de Magali Lautrou et de Jean-François Drouin ce samedi 30 septembre de 14h30 à 18h00 dans les locaux de l'office du tourisme de Dijon, 11 rue des Forges.