Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Un été en Lorraine

Un été en Lorraine : le plan incliné de Saint Louis Arzviller

dimanche 5 août 2018 à 18:05 - Mis à jour le mardi 7 août 2018 à 11:37 Par Cécile Soulé, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu Lorraine Nord

Niché à la toute pointe sud-est de la Moselle, le plan incliné de Saint Louis Arzviller est unique en Europe : il s'agit d'un ascenseur à bateau, le seul de type transversal, sur le canal de la Marne au Rhin. L'ouvrage construit il y a presque 50 ans remplace 17 écluses.

Le plan incliné de Saint Louis Arzviller
Le plan incliné de Saint Louis Arzviller © Radio France - Cécile Soulé

Arzviller, France

Notre série de reportage L'été lorrain nous emmène cette semaine au plan incliné de St Louis Arzviller. Niché à la toute pointe sud-est de la Moselle, le site est unique en Europe : il s'agit d'un ascenseur à bateau, le seul de type transversal, sur le canal de la Marne au Rhin. L'ouvrage construit il y a presque 50 ans remplace 17 écluses.  

4 minutes pour franchir le plan incliné contre une journée de navigation auparavant

Et ce fut un gain de temps important pour les bateaux explique Michel Carabin, guide et pilote sur le plan incliné mais également maire d'Arzviller : "Pour traverser la vallée des éclusiers, cette vallée de 17 écluses réparties sur une très très courte distance, 4 km, un marinier mettait entre 8 à 13 heures, donc c'est une journée navigation. Aujourd'hui on franchit le même dénivelé, les 44,55 mètres, en 4 minutes. La manœuvre au total dure une vingtaine de minutes mais ce n'est rien du tout par rapport à une journée de navigation". 

Le chantier du plan incliné de Saint Louis Arzviller en 1967 - Aucun(e)
Le chantier du plan incliné de Saint Louis Arzviller en 1967 - VNF

Reportage de Cécile Soulé avec Michel Carabin, guide et pilote

Un bac de 900 T et 2 contrepoids de 450 T fonctionnent grâce à l'équilibre des masses

Voies Navigables de France entretient le plan incliné de Saint Louis Arzviller et y accueille des bateaux toute l'année sauf en cas de grand froid et de glace. Philippe Gross, le chef du pôle maintenance des ouvrages dans le Grand Est explique le fonctionnement très écologique, sans grosse dépense d'énergie, du plan incliné : "On a un bac qui fait 900 tonnes et on a deux contrepoids de 450 tonnes. Le principe de l'ouvrage repose sur l'équilibre des masse. Quand le bac est en amont, on va mettre un petit peu plus d'eau dans ce bac, à peu près une vingtaine de tonnes,  le bac sera plus lourd que les contrepoids et c'est le bac qui va tirer les contrepoids vers le haut. Inversement, à l'aval, quand on va ouvrir les portes, le niveau du canal est réglé de telle sorte qu'avec le niveau d'eau, le bac sera un petit peu moins lourd. Ce sont donc les contrepoids, en amont, qui vont tirer le bac vers le haut". 

L'un des deux contrepoids de 450 tonnes du plan incliné - Radio France
L'un des deux contrepoids de 450 tonnes du plan incliné © Radio France - Cécile Soulé

«Reportage avec Philippe Gross, de Voies Navigables de France

Deux énormes poulies et 28 câbles

Héloïse Guyomard, guide sur la plateforme du plan incliné, présente la salle des machines impressionnante : "Il y a 2 avis possibles sur cette salle des machines : soit vous êtes très impressionné justement par la grande taille des poulies soit vous vous y connaissez un petit peu en mécanique et à ce moment-là elle est très peu impressionnante, presque décevant, tellement c'est simple, puisque les moteurs sont finalement très petits. Parce que l'essentiel de la manœuvre se fait avec le jeu du poids entre le bac et les contrepoids. Les moteurs sont juste là pour accompagner le mouvement donc ils n'ont pas besoin du tout d'être très puissants. L'ouvrage compte également 28 câbles, 14 de chaque côté, pour chaque contrepoids. On en a besoin que de 4 pour faire fonctionner l'ouvrage mais on multiplie par 7 pour la sécurité."

Les énormes poulies de la salle des machines - Radio France
Les énormes poulies de la salle des machines © Radio France - Cécile Soulé

Reportage avec Héloïse Guyomard, guide sur la plateforme

30 à 40 péniches empruntaient chaque jour la vallée des éclusiers

En amont et en aval du plan incliné de Saint Louis Arzviller, se trouve la très paisible et bucolique vallée des éclusieurs, la vallée aux 17 écluses qu'empruntaient les bateaux avant l'ouverture du plan incliné en 1969. Michel Carabin guide également les touristes à travers cette vallée, où devant chaque écluse se dresse une maison d'éclusier : "L'éclusier avait un rôle très important et travaillait tous les jours 7 jours sur 7. Il s'occupait de l'entrée des bateaux, de la fermeture des portes. Cette vallées été empruntée par 30 à 40 péniches par jour. Une péniche qui traversait cette vallée transportait en moyenne 250 tonnes de marchandises. En provenance de la   région parisienne, c'étaient des céréales. En amont toujours, venant du canal des Houillères,  donc des mines, c'était du minerai et du charbon.  Et puis, en aval, en provenance de la région strasbourgeoise, c'était du sable, du gravier, de la potasse. Cela faisait quand même entre 8 à 10.000 tonnes de marchandises qui traverser cette vallée quotidiennement". 

La vallée des éclusiers - Radio France
La vallée des éclusiers © Radio France - Cécile Soulé

Reportage avec Michel Carabin dans la vallée des éclusiers

70.000 à 80.000 touristes par an visitent le site

Aujourd'hui, près de 8.000 bateaux (locations et privés) transitent chaque année par le plan incliné, dont 50 péniches par an. Actuellement,70.000 à 80.000 touristes visitent le site, contre 120.000 avant l'accident spectaculaire de juillet 2014, suivi d'une autre panne. L'ouvrage a fermé pendant 2 ans et la fréquentation a chuté. Comment attirer plus de touristes aujourd'hui? Pour le président de la société touristique qui gère le plan incliné de St Louis Arzviller, Dany Kocher, également maire de Phalsbourg et président de la communauté de communes, "il faut multiplier la communication et en parallèle mettre un peu mieux en valeur les prestations qui existent, ce qu'on appelle aujourd'hui la scénographie du lieu. Il faut organiser des expositions thématiques, on a également beaucoup d'archives sur la construction du plan, sur la batellerie. Donc il y a de la matière pour effectivement développer encore le potentiel qui déjà est un beau potentiel". 

La salle de commande de Voies Navigables de France au plan incliné - Radio France
La salle de commande de Voies Navigables de France au plan incliné © Radio France - Cécile Soulé

Reportage avec Dany Kocher, président de la société touristique de la vallée de la Zorn

Infos pratiques : le plan incliné de Saint Louis Arzviller est ouvert 7 jours/7 du 1er avril au 31 octobre. A visiter également autour du site la luge d'été, la cristallerie Lehrer et la brasserie des éclusiers.