Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Un été en Lorraine

Un été en Lorraine : la Moselle autour de Metz

dimanche 29 juillet 2018 à 19:05 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Nouvelle étape de notre série "Un été en Lorraine" : promenade et rencontres au fil de la Moselle dans l'agglomération de Metz.

Le port de Metz et le plan d'eau sur la Moselle
Le port de Metz et le plan d'eau sur la Moselle © Radio France - Clément Lhuillier

Metz, France

De Bussang dans les Vosges, à Coblence où elle rejoint le Rhin, la Moselle serpente sur 560 km. Autour de Metz, elle profite aux pêcheurs, plaisanciers, touristes et sportifs. C'est aussi une réserve de biodiversité riche, mais fragile, que France Bleu Lorraine vous fait découvrir cet été.

Jean-Marc Marteau : "On vient de loin pour pêcher ici"

Notre première étape nous emmène sur le plan d'eau de la Maxe, juste derrière l'ancienne centrale EDF. C'est ici que nous a donné rendez-vous Jean-Marc Marteau, pêcheur et président de l'AAPPMA La Messine, une association qui rassemble un peu plus de 1 000 passionnés qui lancent leurs lignes sur une soixantaine de kilomètres de berges le long de la Moselle, de Vaux à Malleroy, ainsi que sur plusieurs étangs et plans d'eau. 

C'est un coin qu'il affectionne. Au calme, à l'abri des bruits de la ville, auquel seuls quelques privilégiés ont accès. Une barrière fermée à clé ouvre sur un chemin de pierre qui sillonne entre le plan d'eau à gauche, et la Moselle à droite."C'est d'une tranquillité redoutable". Les pêcheurs entretiennent les lieux, en assurent la propreté. 

Jean-Marc Marteau, président de l'APPMA La Messine  - Radio France
Jean-Marc Marteau, président de l'APPMA La Messine © Radio France - Clément Lhuillier

Si le site de la Maxe est réputé pour ses carpes, que des pêcheurs de toute l'Europe viennent taquiner, les grands classiques de nos rivières sont bien présents : brochets, perches, silures... Sans oublier les gobies, nouveaux fléaux des eaux douces. Mais celui que Jean-Marc Marteau préfère, c'est le sandre. "Une pêche de fainéant" glisse t-il avec malice. "Je lance mes lignes de chaque côté (la Moselle est juste derrière), et j'attends la sonnerie de mes détecteurs." Sa plus belle prise ? Un sandre de 92 cm. Mais il se souvient de cette prise exceptionnelle, performance de pêcheurs étrangers qui avaient sorti l'an passé un poisson d'1m24 ! "On ne savait même pas que ça existait..." 

Jean-Marc Marteau aimerait qu'il existe davantage d'endroits comme celui-ci, accessibles et dégagés pour les pêcheurs de la région messine. Mais il faut composer avec la présence de la véloroute Charles le Téméraire, qui interdit le passage des véhicule. "On tente de faire avancer le dossier pour 2019, pour obtenir des places de pêche supplémentaires." 

Rencontre avec Jean-Marc Marteau, pêcheur sur la Moselle à Metz

Au port de plaisance de Metz : "Le coucher de soleil sur le plan d'eau, c'est somptueux"

A deux pas de l'esplanade et quelques minutes du centre piétonnier et touristique de Metz, le port de plaisance (classé Pavillon Bleu) est situé sur le plan d'eau. Il peut accueillir jusqu'à 60 bateaux sur ses pontons et dispose de toutes les commodités nécessaires : eau, électricité, sanitaires, douches, club house, collecte des déchets... Une situation idéale qui incite certains plaisanciers à passer leur été ici. Et ils ne tarissent pas d'éloges, à l'image d'Alexandre, retraité luxembourgeois et capitaine du "Chance" : "C'est la perle de la Moselle, un site exceptionnel. C'est en plein parc, il y a des fleurs, il y a des gens. Ce port, il vit" confie cet habitant de Rémich, navigateur depuis près de 30 ans, et qui passe sa deuxième saison estivale sur le quai des Régates. Pour Yvette et son mari, cette escale messine est une première. Ce couple de Bourguignon a prévu de pousser jusqu'à Strasbourg. Mais la propriétaire du "Jimmy" est conquise par l'environnement : "On ne peut pas rêver mieux dans une marina que d'avoir une vue pareille. C'est très beau, le coucher de soleil sur le plan d'eau, c'est somptueux." 

Le port de plaisance de Metz peut accueillir jusqu'à 60 bateaux sur ses pontons  - Radio France
Le port de plaisance de Metz peut accueillir jusqu'à 60 bateaux sur ses pontons © Radio France - Clément Lhuillier

Rencontre avec les plaisanciers qui passent l'été sur le port de plaisance de Metz

Entretien avec Patrick Weingertner, directeur de l'Agence pour la biodiversité dans le Grand-Est

Si la Moselle est un formidable terrain de jeu pour les professionnels du tourisme ou les amateurs de sports nautiques, elle n'en reste pas moins un élément de patrimoine naturel essentiel pour l'agglomération messine. La rivière, ses bras morts, ses étangs et ses plan d'eau forment un écosystème unique, qui abrite une faune et une flore riche, aussi bien dans ses parties les plus sauvages que sur ses secteurs les plus urbanisés. Un héritage également fragile et qu'il est indispensable de préserver rappelle Patrick Weingertner, directeur de l'Agence pour la biodiversité dans le Grand-Est

Patrick Weingertner, directeur de l'Agence pour la biodiversité dans le Grand-Est - Radio France
Patrick Weingertner, directeur de l'Agence pour la biodiversité dans le Grand-Est © Radio France - Clément Lhuillier

Patrick Weingertner, directeur de l'Agence pour la biodiversité dans le Grand-Est

Les mille et une vies de l'Alclair 

Elle tient son nom de ses premiers propriétaires : Alphonse et Clair. L'Alclair transportait alors du grain au fond de ses cales. Amarrées depuis une vingtaine d'années sur le canal de Jouy, à hauteur du siège du FC Metz, la péniche bleu de type "Freycinet" fait désormais office d'habitation et de chambres d'hôtes

La terrasse de l'Alclair, à l'ombre des arbres qui bordent le canal de Jouy - Radio France
La terrasse de l'Alclair, à l'ombre des arbres qui bordent le canal de Jouy © Radio France - Clément Lhuillier

Depuis avril elle appartient à Rodolphe Alma. Un achat coup de cœur raconte ce messin originaire de Montpellier : "Au départ c'était une recherche immobilière classique : un appartement ou une maison en ville. Et puis on est tombé sur cette annonce. On a visité et on s'est dit pourquoi pas ?". Rodolphe ne s'imaginait jamais vivre sur une péniche, encore moins tenir des chambres d'hôtes. Mais son activité professionnelle qu'il exerce principalement à domicile lui permet de partager son temps au profit de ce nouveau métier. 

Rodolphe Alma est propriétaire de l'Alcalir depuis avril  - Radio France
Rodolphe Alma est propriétaire de l'Alcalir depuis avril © Radio France - Clément Lhuillier

L'Alclair dispose de trois logements, à partir de 75 euros la nuit pour une personne (tarifs et renseignements). Les chambres "Alphonse" et "Clair" possèdent chacune leur salle de douche et toilettes. La troisième ressemble davantage a un petit studio, sur une "pénichette", à côté de l'Alclair. Elle peut accueillir jusqu'à trois personnes et propose deux terrasses. Idéal pour prendre le petit-déjeuner au bord de l'eau, en compagnie des cygnes, des foulques ou des canards qui viennent chiper quelques morceaux de pain. 

La petite terrasse privative, à l'arrière de l'Alclair - Aucun(e)
La petite terrasse privative, à l'arrière de l'Alclair - Rodolphe Alma

La partie privative est encore en travaux. Alphonse y emménagera bientôt avec sa compagne et ses deux petites filles. Et puis il y a cette grande terrasse commune pour les hôtes et leurs invités, sous une jolie pergola décorée de guirlandes lumineuses et à l'ombre des arbres qui bordent le canal. Les soirées d'été y sont douces et reposantes... "Il y'a l'eau, les animaux, la nature, le calme..." Un environnement privilégié, à quelques pas à peine du plan d'eau et du centre-ville de Metz auquel profite les touristes de passage, et les amateurs de séjours résolument insolites. 

A bord de l'Alclair, avec son propriétaire Rodolphe Alma

Roby, le capitaine qui navigue au soleil 

Embarquer sur le Solis, c'est la promesse d'une promenade unique et insolite. Celle que nous a offert Robert Iacuzzo, alias "Roby" en ce matin du mois de juillet s'est révélée pleine de surprises. 

Robert Iacuzzo, alias "Roby", capitaine du Solis - Radio France
Robert Iacuzzo, alias "Roby", capitaine du Solis © Radio France - Clément Lhuillier

Voila deux ans maintenant que ce Thionvillois d'origine, parti voir le monde avant de revenir sur ses terres natales, propose aux touristes des balades sur la Moselle, à bord de son bateau électrique alimenté par des panneaux solaires. Un navire silencieux, non polluant et respectueux de la nature, pouvant embarquer une dizaine de passagers maximum. 

Le Solis, un bateau 100% électrique et solaire - Radio France
Le Solis, un bateau 100% électrique et solaire © Radio France - Clément Lhuillier

Nous voila partis à la découverte du plan d'eau, de l'île du Saulcy, de l'île Saint Symphorien, où nous croisons hérons cendrés, martin-pêcheurs, poules d'eau et même un castor que nous aurons la chance d'observer durant de longues minutes. Puis c'est le retour dans le centre-ville pour admirer Metz et son architecture d'un point de vue original : le temple neuf, la préfecture, le lycée Fabert... Roby connait ses endroits par cœur. Il en parle avec passion, conviction mais aussi beaucoup d'humilité. 

Roby propose tout au long de l'année plusieurs formules de promenade : le parcours classique de 50 minutes, la balade "petit-déjeuner", la promenade du midi avec les produits du terroir, ou encore la sortie du soir pour admirer le couché de soleil sur la Moselle autour d'un verre de vin de Moselle.

Un été en Lorraine : la Moselle autour de Metz

  • Tournage et interviews : Clément Lhuillier 
  • Mixage : Laura Bonnin, Thomas Lenglain, lliès Kammarti