Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un exploitant agricole mayennais dans "Normandie Nue"

mardi 9 janvier 2018 à 17:17 Par France Bleu Mayenne, France Bleu Mayenne

Le nouveau film de Philippe Le Guay sort en salle ce mercredi 10 janvier. Au casting : François-Xavier Demaison, François Cluzet, mais aussi Franck Legros, agriculteur de Martigné-sur-Mayenne, qui y tient le rôle de figurant. Un film sur le monde agricole, au plus près du quotidien du mayennais.

François Cluzet et Franck Legros lors du tournage de Normandie Nue.
François Cluzet et Franck Legros lors du tournage de Normandie Nue. © Radio France

Un figurant mayennais dans le nouveau film de Philippe Le Guay « Normandie Nue ». Franck Legros a 52 ans. Il est exploitant agricole à Martigné-sur-Mayenne.  Au total : huit jours de figuration aux côtés de François Cluzet, François-Xavier Demaison, mais aussi aux côtés de vrais habitants et agriculteurs du Mêle-sur-Sarthe, acteurs pour l’occasion. 

Une expérience marquante pour Franck Legros. « De beaux échanges, de la convivialité, des bons moments », souligne l’agriculteur. « Il n’y a pas eu cette barrière entre le monde du cinéma et le monde agricole. »

Le long métrage dépeint le monde paysan sur fond de crise de l’agriculture : une réalité que connait l’exploitant mayennais. Pour lui, le film a su montrer ce quotidien, parfois sujet à des « querelles de voisinages, mais aussi à de la souffrance vis-à-vis des problèmes que les agriculteurs rencontrent : crise du lait, de la viande bovine, porcine… »

Face à ces difficultés, les personnages du film se mettent littéralement à nus pour attirer l’attention des médias. Une scène dont se souvient l’agriculteur. « C’est un moment très fort car on se met à poil, comme dit François Cluzet. Doublement à poil, car on est déjà à poil financièrement… »

Le nouveau film de Philippe Le Guay sort en salle ce mercredi 10 janvier.