Culture – Loisirs

"Celui qui a deux âmes", film drômois, décroche le César du meilleur court-métrage d'animation

Par Mélanie Tournadre et Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 25 février 2017 à 9:56 Mis à jour le samedi 25 février 2017 à 10:54

Fabrice Luang-Vija lors de la cérémonie des César 2017, juste après le sacre de son court-métrage, vendredi soir à Paris.
Fabrice Luang-Vija lors de la cérémonie des César 2017, juste après le sacre de son court-métrage, vendredi soir à Paris. © Maxppp - IAN LANGSDON/EPA/MaxPPP

La 42e cérémonie des César a lieu ce vendredi soir à Paris. "Celui qui a deux âmes", produit par les studios Fargo à Bourg-lès-Valence, dans la Drôme, remporte le César du meilleur court-métrage d'animation.

C'est un peu la Drôme qui a gagné aux César hier soir ! "Celui qui a deux âmes", film drômois, a décroché le César du meilleur court-métrage d'animation. La cérémonie s'est déroulée ce vendredi soir à Paris. Ce petit film de 17 minutes a été produit par les studios Fargo, installés à la Cartoucherie de Bourg-lès-Valence.

Une grande joie pour le réalisateur

Fabrice Luang-Vija dans les locaux de France Bleu Drôme Ardèche. - Radio France
Fabrice Luang-Vija dans les locaux de France Bleu Drôme Ardèche. © Radio France - Christophe Bernard

Avant la cérémonie des Césars, le réalisateur Fabrice Luang-Vija expliquait : "Il va y avoir un peu de pression, tout cet univers nous est assez étranger, mais c'est une grande satisfaction d'aller voir les coulisses." Fabrice Luang-Vija a fait plus que voir les coulisses puisqu'il décroche le César du meilleur court-métrage d'animation.

Le César reçu, ce vendredi soir, à Paris par Fabrice Luang-Vija pour son court-métrage drômois "Celui qui a deux âmes". - Aucun(e)
Le César reçu, ce vendredi soir, à Paris par Fabrice Luang-Vija pour son court-métrage drômois "Celui qui a deux âmes". - Fabrice Luang-Vija

"Ce César me conforte dans l'idée que malgré des cheveux blancs et la cinquantaine imminente, on peut toujours faire du court-métrage sans avoir raté sa vie "

Le réalisateur de ce court-métrage drômois semblait très ému, ce vendredi soir, au moment de recevoir son César à Paris. Sur scène, Fabrice Luang-Vija a fait un clin d’œil à la Drôme et aux studios Fargo installés à la Cartoucherie de Bourg-lès-Valences. "Merci aux villes de Valence, de Bourg-lès-Valence et au département de la Drôme" a insisté le réalisateur. "Merci à toute l'équipe qui a travaillé sur "Celui qui a deux âmes", je sais qu'une bonne part sont devant leur télé et je les embrasse".

Des félicitations de George Clooney

"C'est beaucoup de joie, d'émotion, de fierté, des moments inoubliables, magiques" insiste Fabrice Luang-Vija qui n'en revient toujours pas d'avoir reçu ce César et d'avoir croisé toute la soirée des célébrités.

"George Clooney m'a serré la main en me disant congratulations ! "

Fabrice Luang-Vija : "c'est beaucoup de joie, de fierté, des moments magiques !"

Du conte audio au court-métrage animé

"Celui qui a deux âmes" a été produit par les studios Fargo, installés à Bourg-lès-Valence. - Capture d'écran. - Aucun(e)
"Celui qui a deux âmes" a été produit par les studios Fargo, installés à Bourg-lès-Valence. - Capture d'écran. -

A l'origine de ce court-métrage, il y a un conte audio. Une histoire de cinq minutes, qui a servi de base de travail. "C'est un peu comme si j'avais déjà une première bande son du film", explique Fabrice Luang-Vija, le réalisateur. "J'ai essayé de retranscrire le trouble et l'émotion que j'avais ressenti à l'écoute du conte."

Une histoire déroutante

L'histoire est celle d'un Inuit, qui vit sur la banquise, dans le Grand Nord. On disait de lui qu'il était beau comme une femme et beau comme un homme. Il sait coudre, il sait chasser, mais voilà I'Inuit hésite au moment de se trouver un ou une partenaire. "Tout ce contraste, ce côté Ying et Yang m’intéressait beaucoup et je trouvais que ça avait beaucoup de sens pour en faire un film", poursuit Fabrice Luang-Vija.

Le réalisateur Fabrice Luang Vija et Sophie Fallot, la productrice du court-métrage, seront dans les studios de France Bleu Drôme Ardèche ce lundi 27 février à 17h10 avec leur César !

→ Le court-métrage est à voir en intégralité sur le site internet d'Arte

→ Réécouter : Fabrice Luang-Vija et Sophie Fallot, la productrice, invités de France Bleu Midi