Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un Franc-Comtois en lice dans "Les rois du gâteau" sur M6

lundi 7 janvier 2019 à 17:39 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon

Sera-t-il le roi des gâteaux sur M6 au mois de février? Le Franc-Comtois Casimir Leal, 54 ans, aide-soignant en gérontologie à Besançon, a été sélectionné pour participer à l'émission "Les rois du gâteau" de Cyril Lignac. Verdict en février.

Casimir Léal, 54 ans, aide-soignant en gérontologie au centre Weinman de Planoise à Besançon, candidat de l'émission "Les rois du gâteau" sur M6.
Casimir Léal, 54 ans, aide-soignant en gérontologie au centre Weinman de Planoise à Besançon, candidat de l'émission "Les rois du gâteau" sur M6. © Radio France - Anne Fauvarque

Besançon, France

C'est sur les réseaux sociaux que l'aventure de Casimir Leal a commencé. "Ils cherchaient des candidats pour cette émission, raconte l'aide-soignant. Moi je n'étais pas particulièrement intéressé, mais en voyant toutes les notifications qui me disaient Casimir je te vois bien là-dedans, essaye..., je me suis décidé."

Il faut dire que la pâtisserie est une passion de longue date. "C'est quelque chose que je pratique depuis des années, explique ce père de famille de 54 ans. En fait ça m'évoque beaucoup d'émotions. Pratiquement tous les weekends, je fais un gâteau pour me détendre et puis pour partager. J'ai envie de montrer mes créations, car je trouve que ça a un côté artistique aussi."

La balade comtoise, variation autour de la forêt noire

Une fois sélectionné, Casimir part à Paris. Il propose sa balade comtoise, un gâteau lié - dit-il - "à des souvenirs de balades dans les forêts, en famille ou seul. C'est vrai qu'on a une région qui est très belle, ajoute le Franc-Comtois, et qui permet ça même en hiver." Mais cette balade comtoise est également liée à un souvenir plus intime, car c'est le premier gâteau qu'a fait Casimir à sa maman, aujourd'hui décédée. Cette variation de la forêt noire se compose d'un biscuit chocolat, d'une meringue, d'une gelée de Macvin, d'une ganache montée Dulcey et de griottines de Fougerolles

Casimir Leal, ce lundi, lors de l'atelier pâtisserie pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer au centre Weinman de Besançon. - Radio France
Casimir Leal, ce lundi, lors de l'atelier pâtisserie pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer au centre Weinman de Besançon. © Radio France - Anne Fauvarque

Cette forêt-noire revisitée amènera-t-elle Casimir à décrocher le titre? L'aide-soignant n'en dit mot. En revanche, il reste ému d'avoir rencontré Cyril Lignac et Frédéric Bau, le chef pâtissier. "Ce sont des personnes que je suis depuis un petit moment, raconte l'aide-soignant, donc c'est vrai que de les rencontrer ça fait bizarre. On est impressionné oui. J'étais même mal à l'aise... Mais finalement, reconnaît Casimir, ils ont apprécié quand même ma personnalité, et puis le gâteau!"

Verdict en février

A mi-mot, on comprend que Casimir est allé très loin dans la compétition. Mais pour connaître son résultat, il faut attendre la diffusion de l'émission "Les rois du gâteau", au mois de février. Le gâteau du vainqueur, lui, sera commercialisé dans la pâtisserie du chef strasbourgeois Christophe Meyer. 

Casimir Leal anime chaque semaine un atelier pâtisserie au centre Jacques Weinman de Besançon, avec des personnes atteintes d'Alzheimer - Radio France
Casimir Leal anime chaque semaine un atelier pâtisserie au centre Jacques Weinman de Besançon, avec des personnes atteintes d'Alzheimer © Radio France - Anne Fauvarque