Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un galion espagnol du XVIIe siècle dans le port de Sète

lundi 15 avril 2019 à 3:57 Par Louise Thomann, France Bleu Hérault et France Bleu

Du 15 au 21 avril, la réplique d'un galion espagnol du XVIIe siècle jette l'ancre dans le port de Sète. Il est possible de visiter ce navire marchand pour découvrir la vie des marins à l'époque des premiers tours du monde, et faire un bond dans le passé.

Avec ses 50 mètres de long et ses mâts s'élançant à 35 mètres au dessus du pont, le Galéon Andalucia en impose.
Avec ses 50 mètres de long et ses mâts s'élançant à 35 mètres au dessus du pont, le Galéon Andalucia en impose. © Radio France - Louise Thomann

Sète, France

Il a fière allure dans le port de Sète. Le Galéon Andalucia, réplique d'un galion espagnol du XVIIe siècle, fait une escale sétoise pendant une semaine, du 15 au 21 avril. Il est possible de visiter ce musée ambulant pour découvrir le pont supérieur, où vivaient les officiers, mais aussi les entrailles du navire, et ses imposants canons.

Découvrir la vie à bord d'un galion

Armé d'un smartphone, André et ses petits enfants suivent la visite. Pas de guide, mais des QR codes, des petits pictogrammes visuels à flasher avec son téléphone, pour avoir des explications sur l'histoire du bâtiment. Ils découvrent comment se déroulait la vie à bord d'un galion au temps des premiers tours du monde.

Un équipage de 23 personnes

"Il est immense" souffle Eva, impressionnée. Le navire fait une cinquantaine de mètres de long, et ses mats s'élancent à 35 mètres au dessus du pont. De quoi donner le vertige, ou l'envie de grimper sur la vigie. L'équipage du bateau est présent à bord : 23 personnes, majoritairement espagnoles, qui font naviguer le Galéon de ports en ports.