Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Icaunais participe à un collectif musical qui récolte des fonds pour des associations

-
Par , France Bleu Auxerre

David Teboul est batteur dans l'Yonne. Pendant le confinement, il a découvert le collectif "Collective Music Charity". Leur objectif : composer une chanson à partir d'une ritournelle. Chacun participe dans son coin en envoyant un chant, une mélodie... Les revenus sont donnés à des associations.

L'Icaunais David Teboul est membre du collectif depuis plusieurs mois
L'Icaunais David Teboul est membre du collectif depuis plusieurs mois © Radio France - Antoine Loistron

C'est la magie d'Internet. Une ritournelle comme point de départ, une cinquantaine de chanteurs et musiciens amateurs ou professionnels envoient leur production, l'actuel batteur de Mickael Jones, Pierre-Etienne Michelin, pour assembler le tout et une chanson est créée. C'est comme ça que fonctionne le "Collective Music Charity". Le mouvement est lancé pendant le confinement. Il a continué depuis, et le groupe a déjà produit 7 clips (le dernier vient d'être publié ce dimanche). 

David Teboul lui a rejoint le mouvement après le premier clip publié. Depuis, il ne cesse de proposer à chaque fois un rythme de batterie pour accompagner la chanson. "Je trouvais l'idée super bonne. En plus c'est super créatif, ça oblige un peu à se creuser la tête. Qu'est-ce que je vais faire comme partie, qu'est-ce que je peux proposer ?" 

Il a eu la chance d'être retenu plusieurs fois dans les clips. En effet, systématiquement, c'est la surprise. Par manque de place, toutes les propositions ne sont pas retenues et intégrées dans le clip. Pour le batteur, il faut attendre la publication de la chanson pour avoir la réponse. "On attend le père Noël, c'est-à-dire est-ce qu'on a été retenu pour la participation au clip ? Et c'est quoi la chanson ? A chaque fois c'est extraordinaire parce qu'on a l'impression que la chanson a été écrite par une seule personne, alors que pas du tout !"

Les revenus des droits reversés à des associations

Si au départ le but de ces vidéos étaient de s'occuper pendant le confinement, Pierre-Etienne Michelin y a depuis trouvé un nouvel intérêt. Chaque droits des vidéos et les revenus associés sont reversés à une association. Par exemple, le sixième clip est au profit Des enfants du désert. "On met notre savoir-faire au profit d'une cause humanitaire, la démarche est intéressante, s'enthousiasme David Teboul. En fait, les associations ne recherchent pas seulement l'argent, c'est surtout la visibilité qui les intéresse." Le dernier clip a déjà été vu près de 21 000 fois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess