Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un journal unique pour l’artisanat français", à Poitiers l'atelier du parapluie salue Jean-Pierre Pernaut

-
Par , France Bleu Poitou

Le journaliste du 13h de TF1, Jean Pierre Pernaut présentera ce vendredi 18 décembre son dernier journal. Ses équipes sont passées plusieurs fois à Poitiers par la fabrique des parapluies François Frères installé depuis quatre générations dans la Grand Rue.

Dans le magasin des parapluies François dans la Grand Rue à Poitiers
Dans le magasin des parapluies François dans la Grand Rue à Poitiers © Radio France - Manon Derdevet

Un dernier pour la route avant de tirer sa révérence, Jean Pierre Pernaut présentera ce vendredi 18 décembre son dernier journal de 13h sur TF1. Le journaliste de 71 ans occupait ce poste depuis 33 ans. Au fil de ses journaux il a mis en valeur les petits villages, les petits producteurs et les artisans de France. 

Il a plusieurs fois posé trois fois sa caméra à Poitiers dans la fabrique des parapluies François Frères installé depuis cinq générations dans la Grand Rue. C'est l'une des dernières fabriques artisanale en France. Dans la petite boutique ces visites des équipes de Jean Pierre Pernaut restent dans les mémoires. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En revoyant Jean Pierre Pernaut parler de son magasin, il ressent toujours la même fierté qui se lit dans le regard de Pierre François le propriétaire de la fabrique des parapluies. "Pour nous ça a été quelque chose de très important, surtout à l'approche des fêtes de Noël. Il nous a apporté beaucoup de retombé et beaucoup de travaillé." 

La fabrique de parapluies est une institution des parapluies artisanaux à Poitiers
La fabrique de parapluies est une institution des parapluies artisanaux à Poitiers © Radio France - Manon Derdevet

Encore aujourd'hui j'ai des clients qui passent commande parce qu'ils nous ont vu au JT de 13h - Lilian

Après le dernier reportage en octobre, le site de la boutique enregistre 100.000 visites, un record. Les clients se bousculent raconte Lilian le beau fils de Pierre. "Encore aujourd'hui j'ai des clients qui passent commande parce qu'ils nous ont vu au JT de 13h. Il a mis en avant des artisans qui étaient parfois juste connus dans leur région et grâce à la visibilité, ces artisans ont pu recevoir des commandes de la France entière."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Jean Pierre", l'irremplaçable

Celui que tout le monde appelle "Jean Pierre" est bien plus qu'un présentateur pour eux. "C'était un journal unique pour l’artisanat Français mais c'était surtout un journal humain. (...) il a à coeur de faire vivre tout ce qui existe en France, il aimait le beau", salue Pierre François. 

Aucun doute, il sera devant sa télévision pour lui dire au revoir au présentateur. "Beaucoup de gens vont être émus avec nous et beaucoup de gens vont ressentir un manque", juge le poitevin. Il compte bien sur celle qui va prendre sa place Marie-Sophie Lacarrau pour représenter dignement l'artisanat français.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess