Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un livre pour rassembler les souvenirs des émigrés italiens

jeudi 17 janvier 2019 à 12:26 Par Romeo Van-Mastrigt, France Bleu Gard Lozère

L'association Arcobaleno rassemble les témoignages des émigrés italiens à Nîmes dans un livre intitulé "La Pelle Italienne".

"La Pelle Italienne", le livre de l'association Arcobaleno
"La Pelle Italienne", le livre de l'association Arcobaleno © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Nîmes, France

"La Pelle Italienne" raconte à travers la fiction l'histoire des émigrés italiens venus dans le Gard avec leurs parents ou grands-parents. Le livre sort cette semaine dans les librairies gardoises grâce à l'association Arcobaleno qui a réuni les souvenirs des Italiens de Nîmes. 16 témoignages personnels, touchants, permettent de donner vie à l'histoire d'Arco et Bella, un couple d'émigrés italiens vivant à Nîmes qui replonge dans leurs souvenirs. 

Des témoignages intimes

Jean-Louis Versino a témoigné dans cet ouvrage. Il raconte son arrivée en France avec son grand-père. Très vite, son "grande padre" devient bûcheron. Mais tragiquement, celui-ci décède dans un incendie de forêt. Jean-Louis, très ému, l'avoue : "c'est gravé à tout jamais. Cette histoire me tenait à cœur, j'ai voulu la raconter". 

Les membres de l'association Arcobaleno - Radio France
Les membres de l'association Arcobaleno © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Jeannine Rouil a choisi de se remémorer un souvenir plus joyeux, celui de son périple de Venise jusqu'à Nîmes. Ses parents ont emmené avec eux une malle, un coffre dont elle ne s'est jamais séparé. Elle la suit depuis sa naissance et aujourd'hui encore, ce coffre est chez sa mère, dans le poulailler. "Dès que je vais chercher des œufs pour mes petits-enfants, je vois cette malle qui m'accompagne et tous les souvenirs remontent", sourit-elle.

Les Italiens de Nîmes témoignent dans "La Pelle Italienne"

Le livre de 220 pages a été tiré à 400 exemplaires pour le moment. Dans le Gard, 100 copies sont disponibles, à Nîmes, Alès, Vauvert, Bagnols, Aigues Mortes ou encore Beaucaire (entre autres).  Une version italienne du livre est envisagée par l'association.