Culture – Loisirs DOSSIER : La 70e édition du Festival de Cannes

Un "Mister Festival" élu pour la première fois à Cannes

Par Fabien Fourel, France Bleu Azur vendredi 19 mai 2017 à 19:43

Le défilé rue Hoche
Le défilé rue Hoche © Radio France - Fabien FOUREL

Absent depuis plus de 60 ans de la Croisette, le concours de miss Festival était de retour jeudi à Cannes. Une jeune femme a été élue reine de beauté de la quinzaine, mais pour la première fois depuis la création du Festival de Cannes, un jeune homme a aussi été élu Mister Festival.

La dernière Miss Festival, Simone Silva, avait été élue en 1954. Depuis, plus rien. Le concours de beauté avait été abandonné. Pour sa 70e édition, les organisateurs du Festival de Cannes ont décidé de le ressusciter.

Jeudi, 18 candidats âgés de 16 à 20 ans ont tenté de décrocher le titre de Miss et Mister Festival de Cannes 2017 sur le tapis rouge en Y installé à l'angle de la rue Hoche.

Les membres du jury  - Radio France
Les membres du jury © Radio France - Fabien FOUREL

Le jury, composé de huit personnalités locales dont l'adjoint au maire de Cannes, a délibéré au bout de 40 minutes de défilés en costumes, vêtements chics et maillots de bains. Ils ont choisi les numéros 10 et 11, Blanche et Giovanni pour monter les marches du Palais des festivals.

Nicole, une spectatrice venue de Touraine pour le festival, est aux anges. Giovanni était son favori.

"Il est très beau, j’étais sûre qu'il gagnerait."

Giovanni était beaucoup plus stressé. Ce Varois a pris un peu le concours à la légère.

"Il y avait beaucoup de beaux gosses."

Les finalistes  - Radio France
Les finalistes © Radio France - Fabien FOUREL

Le jeune homme brun est très mince et musclé, mais il n'a pas vraiment de secret beauté. Pour lui, surtout pas de régime.

"Je mange un macdo parfois quatre à cinq fois par semaines, je ne me prive pas."

Et pas question non plus de lui parler de sport : il n'en fait plus depuis deux ans.

Giovanni et Blanche (qui sont toujours des cœurs à prendre) comptent profiter de leurs titres pour monter les marches du festival ce vendredi soir. Ils viennent de signer un contrat dans une agence de mannequinat mais veulent poursuivre leurs études et avoir leur baccalauréat.

Le reportage de Fabien Fourel