Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un musicien de l'Yonne va jouer devant 50 000 personnes au stade de France

-
Par , France Bleu Auxerre

Anthony Deschamps, un musicien de Bassou (Yonne), va participer samedi au Rockin' 1000, le concert de rock géant orchestré par Philippe Manoeuvre au stade de France. Une expérience unique qu'il va partager avec plus de 1 000 autres musiciens.

Anthony Deschamps est prêt à faire chavirer le public du stade de France.
Anthony Deschamps est prêt à faire chavirer le public du stade de France. © Radio France -

Il ne tient plus en place. A quelques heures de jouer ses premiers accords dans l'enceinte mythique du stade France à Saint-Denis, Anthony Deschamps a le sourire jusqu'aux oreilles. 

Le guitariste amateur icaunais, que les fans de musique dans le département connaissent à travers le groupe Now Name, va participer samedi à un événement inédit en France : le Rockin' 1000.

1000 musiciens et 50 000 spectateurs

C'est un concert géant devant 50 000 personnes, par le "plus grand groupe de rock du monde" comme le dit l'affiche. Un concert placé sous le haut patronage de l'icone du rock Philippe Manoeuvre qui en sera le maître de cérémonie. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Sur la scène, il y aura précisément 1038 personnes : 209 chanteurs, 204 bassistes et 236 batteurs et 389 guitaristes. Et tout ce petit monde-là va reprendre une vingtaine de tubes du rock : de Nirvana à Bowie en passant par Led Zeppelin et même, parait-il, Johnny Hallyday.

Un casting vidéo

Anthony Deschamps, 45 ans, est mécanicien le jour et musicien le soir. Lorsqu'il a entendu parler du projet sur les réseaux sociaux, il a immédiatement envoyé sa candidature, sous la forme d'une vidéo. Et il a été sélectionné parmi plusieurs milliers de candidats. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

C'est une joie immense et un honneur pour ce rockeur : "ce projet, c'est un grand moment de partage avec 1 000 musiciens. Et puis jouer dans un endroit aussi prestigieux que le stade de France, pour un musicien, même amateur, c'est le rêve, c'est le pied", explique-t-il sans se  départir de son sourire.

Dans l'esprit d'une chorale rock

Une fois la sélection en poche, Anthony a reçu les partitions de tous les morceaux qui seront joués samedi soir. Et après deux journées de répétitions intensives, le Bourguignon est catégorique : ce ne sera pas du bruit mais bel et bien de la musique ! "C'est tout à fait dans l'esprit d'une chorale rock, comme on fait ici avec la chorale rock du Silex. Et puis il y a des arrangements spécifiques qui ont été créés pour que les morceaux sonnent bien à 1 000 musiciens. On peut d'ailleurs voir plein de vidéos des éditions précédents sur Internet et le rendu est carrément génial", ajoute le guitariste.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Car le rockin' 1000 de Saint-Denis sera le premier du genre en France, mais le concept est né en Italie, à Cesena, près de Rimini en 2015. Des fans du groupe américain Foo Fighters ont organisé un concert géant grâce à une campagne de financement participatif, pour faire venir les musiciens dans leur ville. Un concept était né. Plus qu'un concept, un état d'esprit.

L'énergie, le nuage et le partage

Et c'est aussi cette idée du rock et du partage qui anime Anthony Deschamps. Et l'envie de partager un moment unique avec un public immense. "Je pense qu'il va y avoir quelque chose de grand, une énergie. C'est ce qui m'anime quand je joue et que je fais des concerts. C'est l'énergie que le public nous envoie qui nous booste. Après, on est comme sur un nuage et on a me^me le temps de voir qu'ona commencé que le concert est déjà terminé", souffle -t-il en riant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mais Anthony n'aura pas le temps de se prendre pour une star, après les 50 000 spectateurs du Stade de France, le musicien de Bassou se produira avec le groupe Now Name à Rogny-Les-Sept-Écluses le 27 juillet. Devant une foule sans doute plus modeste mais non moins valeureuse.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess