Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un mystérieux donateur offre 150.000 euros pour rénover l'église de Chéniers en Creuse

-
Par , , France Bleu Creuse

Un mécène anonyme souhaite donner 150.000 euros à la commune de Chéniers en Creuse pour rénover le clocher de cette église du XIIe siècle. Rareté architecturale, c'est en fait un fait un clocher-porche qui attend une restauration depuis dix ans.

Ce mécène a promis 150 000 euros à la commune de Cheniers.
Ce mécène a promis 150 000 euros à la commune de Cheniers. © Maxppp - Jean Francois FREY

Alléluia ! Un mystérieux (et richissime) donateur a fait une promesse de don à la commune de Chéniers, au nord de la Creuse. Il souhaite envoyer 150.000 euros pour rénover l'église du XIIe siècle. Cela pourrait donner un coup d'accélérateur au projet de restauration du clocher-porche, sur la table de la mairie depuis dix ans.

Méconnu en Creuse, ce clocher-porche est une rareté architecturale selon Jean-Michel De Forges, président de l'association des amis de l'église Notre-Dame-de l'Assomption de Chéniers. Il s'agit d'un clocher construit au-dessus de l'ancien porche de l'église, "l'abbatiale de Chambon-sur-Voueize a aussi un clocher similaire mais sinon je ne crois pas qu'on en connaisse beaucoup en Creuse !" Le porche a été muré en 1904, "l'idée est donc de reconstituer ce qui existait au XIIIe siècle".

La promesse de don est une "sacrée surprise", selon lui. En janvier, la mairie a désigné un architecte chargé de mener des études préliminaires avant les travaux. Pour l'instant, aucun planning ni budget n'est arrêté. Le dossier avance doucement, explique Jean-Michel De Forges, "cela va se passer dans le cadre d'un mécénat populaire avec le soutien de la Fondation du patrimoine".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess