Culture – Loisirs

Un nouveau château en Touraine d'ici 3 ans ? Le Château de l'An Mil

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine dimanche 3 avril 2016 à 6:00

un château de l'An Mil au bord du Cher (illustration Patrick Robart)
un château de l'An Mil au bord du Cher (illustration Patrick Robart) - Pierre-abelard.com

Ce château est sorti de l'imagination de certains élus de la communauté de communes Bléré Val de Cher. L'idée pour ces élus est de réussir à capter une partie des visiteurs qui traversent leurs communes pour se rendre au Château de Chenonceau.

Pas question de faire un Disneyland disent ces élus, il s'agit de reconstitution historique et pédagogique.

 L'an passé plus de 800 000 touristes ont visité le château de chenonceau

Des touristes qui traversent le Val de Cher sans s'arrêter et repartent après quelques heures de visite vers d'autres monuments et sites de la Touraine. D'où l'idée de jacques Duvivier Vice-Président délégué aux Affaires Economiques et au Tourisme de la Communauté de communes Bléré Val de Cher et Maire de Céré la Ronde de recréer de toutes pièces et palissades une motte castrale du Haut Moyen-Age. Un château de l'An Mil sur son dôme de terre, son donjon en bois et ses masures aux alentours. Il faut dire que si l'idée semble aussi avancée, c'est qu'il y a une dizaine d'années déjà, Jacques Duvivier avait tenté de monter avec des partenaires privés un tel projet.

Cette fois pour mener à bien le projet,    il faut trouver entre 15 et 20 hectares à proximité du Cher, trouver des partenaires et des financements.

Ce château de l'An Mil aura pour objectif de retenir pour une journée ou plus les touristes autour de Bléré et au bord du Cher  

jacques Duvivier Vice Président en charge du Tourisme

pas question de faire un disneyland en Touraine  disent les promoteurs du projet, mais un parc à thème en rapport avec l'histoire de notre région dans lequel les touristes pourront visiter, mais aussi se déguiser et participer à une reconstitution de la vie médiévale. Un spectacle interactif que ne proposent pas selon Jacques Duvivier les châteaux de Touraine.

le Château de l'An Mil est déjà pris d'assaut par les opposants au projet

ce projet, en effet,  ne recueille pas pour l'instant l'unanimité de tous les élus de la Communauté de communes Bléré Val de Cher. Certains ont le sentiment d'être pressés de choisir alors qu'il y a quelques semaines, ils ont déjà payé pour financer une étude sur le tourisme sur leur territoire, une étude qui doit leur être rendue le 14 avril prochain. Pour le Maire de Bléré, Daniel Labaronne, pourquoi vouloir sédentariser des touristes sur  ce territoire alors que les infrastructures d'accueil sont insuffisantes et d'autre part, le dernier grand succès touristique dans la Région Centre Val de Loire, c'est la Loire à Vélo qui a accueilli l'an passé près d'un million de cyclotouristes

Daniel Labaronne Maire de Bléré

toujours est il que la majorité des élus (22 voix)  a voté pour une étude de faisabilité et si tous les obstacles tombent ,  le fameux château et ses masures pourrait voir le jour d'ici 3 ans