Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Un nouveau studio d'enregistrement à Saint-Sauveur

-
Par , France Bleu Auxerre

Il a décidé d'installer son studio d'enregistrement à Saint-Sauveur-en-Puisaye, à La Poèterie (Yonne), une friche industrielle, reconvertie en village d'artistes. Nicolas Leroux est ingénieur du son et musicien. Il est à la tête de Factory Studio depuis le mois d'octobre.

Nicolas Leroux a ouvert Factory Studio,  un studio d'enregistrement professionnel, en octobre 2020 à La Poèterie, à Saint-Sauveur, une friche industrielle reconvertie en village d'artistes.
Nicolas Leroux a ouvert Factory Studio, un studio d'enregistrement professionnel, en octobre 2020 à La Poèterie, à Saint-Sauveur, une friche industrielle reconvertie en village d'artistes. © Radio France - Thierry Boulant

Saint-Sauveur-en-Puisaye, dans l'Yonne, se dote d'un tout nouveau studio d'enregistrement, installé dans la friche industrielle de la Poèterie, reconvertie en village d'artistes. Ce studio a été crée par Nicolas Leroux, ingénieur du son et musicien. 

France Bleu Auxerre : Vous venez, à l'origine, de la région parisienne. Pourquoi avoir choisi de monter un studio d'enregistrement en Puisaye ? 

Nicolas Leroux : Je voulais un studio d'enregistrement en Puisaye pour avoir l'espace disponible pour accueillir des musiciens en résidence, pour leur permettre d'enregistrer dans les conditions qui se faisaient autrefois dans les années 60, avec une hauteur sous plafond et une vraie pièce.

Qui sont vos clients et que recherchent-ils en venant  chez vous ? Une  ambiance particulière ? 

Je pense que c'est vraiment un atout, le fait de pouvoir s'immerger dans le travail plus d'une journée, de voir la lumière du jour, d'avoir encore une fois une belle hauteur sous plafond. Une grande pièce de rêve avec une belle acoustique. Je crois que c'est une offre qui est de moins en moins présente, à part dans des produits beaucoup plus gros. Des studios, plus onéreux .

La Poèterie est une friche industrielle reconverti en Village d'artistes à Saint-Sauveur-en-Puisaye dans l'Yonne.
La Poèterie est une friche industrielle reconverti en Village d'artistes à Saint-Sauveur-en-Puisaye dans l'Yonne. © Radio France - Thierry Boulant

En fait, c'est vraiment une histoire d'ambiance et de lieux. Le studio d'enregistrement fait partie de La Poèterie, un village d'artistes.  Il y a sur place trois gîtes qui peuvent accueillir tout le monde. Ce sont des gîtes de groupe de 16 personnes . Il y a des forfaits selon les besoins de chaque client. 

Une journée d'enregistrement, ça coûte combien ? 

Chez moi, ça coûte 350 euros, ce qui correspond à un petit studio à Paris, un studio en sous sol. 

Votre studio est tout nouveau. Débuter une activité en pleine crise sanitaire, est-ce un peu délicat ? 

Oui c'est vrai, mais de toute manière, une structure comme ça prend  du temps à se développer. Et c'est vrai que j'ai profité du premier confinement pour finir mes travaux. C'est moi qui ai aménagé le studio. Après la situation s'est prolongée, mais on a quand même le temps de travailler et on a le droit, pour l'instant. Je ne m'en sors pas trop mal. 

Comment fait-on venir les clients ? 

Pour moi ça c'est principalement joué avec le bouche à oreille. Il faut que les clients viennent et repartent de leur expérience satisfaits et du coup, ils en parlent. Je communique toujours pour Factory Studio sur les réseaux, sur Facebook, sur Instagram, mais  la vraie communication se fait avec le bouche à oreille. 

-
- © Radio France

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess