Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un peu moins de monde aux fêtes d'Orthez cette année

mardi 25 juillet 2017 à 7:23 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Les fêtes d'Orthez se sont terminées lundi soir. Comme chaque année 30 à 40 000 festayres ont profité des animations selon la mairie, mais tout le monde s'accorde à dire qu'il y a eu un peu moins de monde en journée cette année.

Les forains ont commencé à démonter les manèges dès lundi matin
Les forains ont commencé à démonter les manèges dès lundi matin © Radio France - Axelle Labbé

Orthez, France

Le programme avait été un peu bousculé cette année, le feu d'artifice a été tiré vendredi, dès le premier soir. La sécurité a aussi été renforcée, l'accès au centre-ville était interdit dès 17 heures. Cela n'a pas découragé les festayres. Il y a eu pas mal de monde en soirée pour ce cru 2017, mais un peu moins dans la journée. Les cafetiers l'ont constaté, les orthéziens aussi.

Peu de monde dans les rues

Jacques Canet, du service culturel de la mairie confirme : "comme toutes les fêtes, on observe une petite chute de la fréquentation, notamment dans les rues. Le public se concentre dans les bodegas, les bars. Les animations ont connu un beau succès populaire, mais dans la journée c'est un petit peu calme. Malheureusement, Orthez c'est un peu toujours comme ça. On avait essayé il y a quelques années d'animer avec des fanfares, mais on a toujours eu du mal à attirer du monde dans la journée, sauf à l'époque des grandes parades, des corso fleuris qui drainaient énormément de monde. Mais ça repose sur du bénévolat, qu'on a du mal à trouver. Le public arrive le soir, c'est comme ça. Mais il arrive nombreux et c'est important".

Des gobelets compostables

Autre nouveauté : les gobelets consignés ont été remplacés par des verres en amidon de maïs recyclables. À charge pour les festayres de les déposer sur le bar afin que les cafetiers puissent les ramener aux services techniques de la mairie. Ils seront ensuite être transformés en compost à Lescar. Un travail de tri qui a demandé un peu d'organisation dans les bars et les bodegas. Thomas Julien, le patron du restaurant l'Endroit, place du Foirail, a eu quelques soucis quand il a rapporté ses gobelets : les feuilles de menthe des mojitos sont resté collées dans les verres, "et on ne peut pas les nettoyer un par un", explique-t-il. Le tri a demandé une bonne organisation, et la mise en place de poubelles spécifiques mais cela a semble-t-il bien fonctionné puisqu'il a constaté qu'il y avait moins de gobelets par terre.

La campagne de communication de la mairie pour récupérer les gobelets en amidon de maïs - Aucun(e)
La campagne de communication de la mairie pour récupérer les gobelets en amidon de maïs - Mairie d'Orthez - DR