Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un tableau à 150.000 euros volé dans les couloirs de l'Université de Limoges ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Une pétition en ligne a été lancée mercredi par le comité Georges Mathieu. Georges Mathieu, célèbre peintre et auteur de ce tableau "la Célébration du feu" en 1981, commandé par l'Etat pour l'Ecole Nationale de Céramique de Limoges (ENSCI). Il a disparu en 2011 mais son vol n'a pas été signalé.

La Célébration du Feu, peinte en 1981 et disparue à Limoges en 2011.
La Célébration du Feu, peinte en 1981 et disparue à Limoges en 2011. - © Comité Georges Mathieu

Limoges, France

Cinq ans maintenant que la disparition du tableau a été signalée par un professeur de l'école de céramique de Limoges. Cette disparition  intervient à l'été 2011 alors que la fac de sciences a pris place dans les anciens locaux de l'école de céramique depuis quelques mois. L'ENSCI a pendant ce temps-là déménagé à Ester Technopole.

La justice devrait se pencher sur cette affaire

De son côté, l'Université de Limoges affirme avoir déposé plainte en novembre dernier. Voilà qui pourrait permettre officiellement à l' Office Central de lutte contre le trafic de Biens Culturels de rechercher ce bien public. Le comité Georges Mathieu, qui lance cette pétition en ligne aujourd'hui, devrait  envoyer son dossier au bureau du procureur dès la semaine prochaine.

L'Université a tardé à signaler ce possible vol 

Ce n'est qu'en juillet dernier que l'Université de Limoges, qui gère les lieux où le tableau a disparu, dépose une main courante à Limoges.  Avant cela, de nombreuses personnes ont demandé à l'Université de porter plainte à l'époque. Ce qu'elle n'a pas fait. En 2014 , le comité Georges Mathieu, chargé de promouvoir les œuvres de l'artiste est informé de l'affaire. Il contacte alors  à de nombreuses reprises l'Université jusqu'en juillet dernier et cette main courante.

Edouard Lombard, (comité Mathieu), ne comprend pas l'inaction de l'Université.

Georges Mathieu :

Choix de la station

France Bleu