Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un tableau de Brueghel le Jeune exposé au Musée-Château à Annecy

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

C'est un tableau exceptionnel qui est exposé au Musée-Château d'Annecy depuis mi-octobre. "Le Massacre des Innocents" de Pieter Brueghel, dit Brueghel le Jeune. Un fleuron de la peinture flamande du XVIIème siècle.

"Le Massacre des Innocents" de Brueghel le Jeune.
"Le Massacre des Innocents" de Brueghel le Jeune. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Si vous voulez profiter des vacances pour une faire une sortie culturelle, le Musée-Château d'Annecy propose de découvrir un fleuron de la peinture flamande. "Le Massacre des Innocents" de Pieter Brueghel, aussi connu sous le nom de Brueghel le Jeune. Un tableau de 1621 qui appartient au département de la Haute-Savoie et prêté à la ville d'Annecy pour en faire profiter le public. Peut-être que le nom de Brueghel ne vous dit rien, mais posséder et pouvoir exposer un de ses tableaux, c'est quand même exceptionnel.

Une œuvre qui se découvre comme un livre

D'abord, parce que c'est sûrement le plus beau tableau des collections du département. Un tableau de cette période, c'est rare, et même si ceux de Brueghel le Jeune le sont un peu moins, ils font quand même figure de référence en histoire de l'art. "On lui doit beaucoup de reproductions", explique Lionel François, conservateur en chef et directeur des musées de la ville d'Annecy. Y compris les œuvres de son père, Brueghel l'Ancien, un peu plus connu. "Mais il a été à bonne école et à un moment il s'est éloigné de la copie pour peindre des scènes assez réalistes."

Et "Le Massacre des Innocents" est un bon exemple. "Quand on est face à un Brueghel, au bout d'un moment, on a l'impression que les personnages bougent", poursuit Lionel François. "C'est une œuvre qui se raconte comme un livre." Le tableau raconte une scène biblique, mais à la sauce XVIIème siècle. Les soldats sont espagnols, ils occupaient les Flandres à cette époque. Des mercenaires massacrent des enfants sous la neige.

Une scène du "Massacre des Innocents".
Une scène du "Massacre des Innocents". © Radio France - Tommy Cattaneo.

Un paysage blanc dont Brueghel le Jeune a peut-être trouvé l'inspiration chez nous. "On sait qu'il a beaucoup voyagé, y compris dans les Alpes", explique Laure Townley, vice-présidente du département en charge de la culture et du patrimoine. "Et ces paysages l'ont marqué." C'est aussi un beau clin d'œil de retrouver ce tableau accroché dans le Château d'Annecy, puisqu'à l'époque, la maison de Savoie aurait très bien pu en faire l'acquisition.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess